All for Joomla All for Webmasters
 
L'opposant nigérien Hama Amadou L'opposant nigérien Hama Amadou

Niger : Les raisons du rejet de la liberté provisoire de Hama Amadou Spécial

Hama Amadou, principal opposant au président Issoufou, restera en prison. La cour d’appel de Niamey, appelée à se prononcer sur une remise en liberté provisoire, a rejeté la demande ce lundi 11 janvier vers 9 heures du matin.

C’est la seconde fois que la justice refuse cette demande déposée par les avocats. Une première demande de liberté provisoire avait déjà été rejetée par la Cour de cassation, en décembre 2015, qui l’avait alors déclarée « irrecevable ».

Leader du Mouvement démocratique nigérien (Moden) et ancien président de l’Assemblée nationale du Niger, Hama Amadou est détenu depuis deux mois dans la prison de Filingué, à plus de 180 km au nord-est de la capitale. Il a été arrêté le 14 novembre dès sa descente d’avion à l’aéroport de Niamey, après un an d’exil en France en raison d’accusations de trafic présumé de bébés entre le Nigeria, le Bénin et le Niger, une affaire pas encore jugée sur le fond. Hama Amadou dénonce un « dossier politique » visant à « l’écarter de la présidentielle », alors que le gouvernement parle d’un « dossier de droit commun ».

Même s’il reste emprisonné, sa candidature à l’élection présidentielle du 21 février a été validée par la Cour constitutionnelle. C’est donc depuis sa cellule que l’ex-président de l’Assemblée nationale devra faire campagne électorale pour la présidentielle. Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30