All for Joomla All for Webmasters
 

Burkina : Zida plaide pour un poste d’ambassadeur quelque part Spécial

Acteur politique fort depuis le départ de Blaise Compaoré au mois d’octobre 2014, l’ex-colonel Isaac Yacouba Zida, actuel général de division, se cherche dans l’échiquier politique national au terme d’un passage au poste de premier ministre du Faso. Il serait bien partant pour un poste en tant qu’ambassadeur du Faso dans une grande capitale.

Isaac Yacouba Zida, un nom qui suscite des réactions diverses, se cherche dans l’échiquier politique du Faso de Roch Marc Christian Kaboré. Selon certaines sources l’ex-premier ministre voudrait quitter le Burkina pour un poste à l’étranger en tant qu’ambassadeur à l’Union Africaine, aux nations Unies ou tout simplement aux Etats-Unis.

L’idée d’exercer pour la nation à l’étranger serait liée aux frasques qui ont touché M. Zida lors de son passage au poste de premier ministre de la transition. L’ex-colonel au sein du défunt régiment de sécurité présidentiel, redoute peut-être des représailles de la part de ses ex-compagnons d’armes, aujourd’hui affectés dans d’autres régiments de l’armée nationale ou retenus prisonnier pour les actes du coup de force du 16 septembre dernier.

La demande de l’ancien premier ministre de transition, en tout cas, a de fortes chances d’aboutir. L’un de ses proches confie d’ailleurs qu’« Il y a eu des consultations avec l’entourage de Roch avant les élections. Dès que le gouvernement de Paul Kaba Thieba aura été mis en place, Zida devrait être officiellement nommé >». A en croire un collaborateur du chef d’Etat, « Toutes les nominations d’ambassadeur devront intervenir rapidement, car nous ne pouvons nous permettre de laisser vacantes nos représentations diplomatiques ».

Mais en attendant le décret présidentiel, rien n’est joué pour l’ancien premier ministre de transition, contre qui des voix se sont élevées au lendemain de la nomination au poste de général de division. Avec ce titre le colonel d’hier est devenu tout simplement le plus haut gradé des forces armées burkinabé. Quoiqu’il en soit, on notera qu’Isaac Yacouba Zida avait pris à bras-le-corps le sort de la nation au départ de Blaise Compaoré le 30 octobre 2014, devenant quelques temps le symbole du militaire modèle. AFPmag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire