All for Joomla All for Webmasters
 
Lors du Deuxième Dialogue par le Développement de la Diaspora à Malte, en mai 2015. Lors du Deuxième Dialogue par le Développement de la Diaspora à Malte, en mai 2015.

REGARDS CROISES DU FORIM : miser sur le triplet « changement climatique – migrations – diaspora » Spécial

+++ Dans le cadre de sa manifestation annuelle « Regards croisés –Echanges d’expériences », le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) focalise l’édition 2015, de ce samedi 5 décembre 2015 sur le thème d’actualité de changement climatique.

Profitant la présence à BOURGET (France) des représentants de la société civile participant à la conférence COP 21, la FORIM avec la Plateforme Afrique-Europe pour le Développement (ADEPT), l’Association des Jeunes Guinéens de France (AJGF) et l’African diaspora Policy Center (ADPC) oriente ce séminaire sur le thème précis de : « Le Changement Climatique, les Migrations et le Développement : comment optimiser l’impact des organisations de la diaspora africaine ? ». Programmé au Forest Hill Hotel porte de la Villette (PARIS 19) durant la journée du 5 décembre 2015, le rendez-vous entre dans le quatrième Dialogue sur le Développement par le Diaspora (DDD-4).

Il entend mobiliser un large panel de représentants des organisations de la diaspora africaine, des membres des délégations des pays africains à la COP 21, et des représentants des partenaires du FORIM et d’ADEPT. Il vise aussi à analyser les enjeux et défis de l’Afrique au changement climatique et la place accordée à la question migratoire dans les négociations de la COP 21.

En programmant ce séminaire, à mi-parcours de la COP 21, le FORIM présidé par Khady Sakho NIANG trouve une bonne opportunité de mettre en exergue la contribution d’une entité dans les débats sur le changement climatique. D’ailleurs, deux cas précis sont à l’étude : l’Afrique de l’Ouest et la Corne de l’Afrique. Plus, des experts de différents organismes (Organisation Internationale de la Migration, OCDE, UNESCO et CARE) et professeurs d’Université apportent leur contribution durant les échanges.

Les conclusions et propositions durant ce rendez-vous servent à renforcer les capacités des acteurs de la diaspora au développement de l’Afrique, ainsi qu’à apporter une contribution aux politiques et mesures nationales et européennes de lutte contre les changements climatiques.

James RAMAROSAONA
(Pour Afrique Progrès Mag. Paris 04/12/2015)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31