All for Joomla All for Webmasters
 
Roch Marc Christian Kaboré, candidat du MPP, a lancé sa campagne lors d'un meeting à Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso, dimanche 8 novembre. Roch Marc Christian Kaboré, candidat du MPP, a lancé sa campagne lors d'un meeting à Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso, dimanche 8 novembre.

Burkina Faso: Roch Marc Christian Kaboré lance en grande pompe sa campagne Spécial

Alors que la campagne électorale a commencé au Burkina ce dimanche 8 novembre, Christian Roch Marc Kaboré, candidat du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) était à Bobo Dioulasso, deuxième ville du pays. Au milieu d’une réception digne d’un chef d’Etat, le principal favori à la présidentielle du 29 novembre prochain nourrit les attentes

Pour le lancement officiel de la campagne présidentielle, le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès a choisi sa destination, Bobo Dioulasso, deuxième ville du pays. Dans un stade plein à craquer, Marc Kaboré s’est exprimé devant des milliers de militants.

« Le combat que nous menons est un combat pour le développement du Burkina Faso. C’est un combat pour accroître la production du Burkina Faso. C’est un combat pour remettre l’administration sur les rails et nous débarrasser de tous les paresseux, de tous les fraudeurs, de tous ceux qui ne travaillent pas dans l’intérêt du Burkina Faso » déclarait Marc Roch qui assure finalement vouloir le « travail bien fait » pour son peuple.

Les appels au changement

Du coup le peuple venu nombreux à ce premier rendez-vous n’a pas caché son espoir de voir le changement. Une militante fortement choquée du délaissement dont est victime la jeunesse, appelle le candidat, une fois élu, à essayer « de travailler pour les jeunes. Pour que les jeunes puissent avoir du travail ».

Mais un autre militant espère des « choses en matière d’éducation. Qu’il fasse que l’école burkinabé soit vraiment changée et qu’elle s’adapte aux réalités du pays et du monde. Ensuite, du point de vue de l’économie du pays, j’attends qu’il fasse en sorte que tous les fruits de la croissance soient redistribués à toute la population du pays », précise-t-il en définitive.

Parmi les 14 candidats en lice pour la présidentielle burkinabé de cette fin novembre, Roch Marc Kaboré bénéficie d’un soutien populaire important. Celui qui a été ministre des transports à 33 ans seulement, semble bien parti pour accéder à la magistrature suprême ceci d’autant plus qu’il peut compter sur le soutien infaillible du peuple Mossi [Ethnie la plus nombreuse du Faso] dont il est originaire. AFPmag

Laissez un commentaire

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31