All for Joomla All for Webmasters
 
Siège de la Céni à Conakry, en Guinée. Siège de la Céni à Conakry, en Guinée.

Présidentielle guinéenne : désaveu général de la Céni ? Spécial

Dans moins d’une semaine les guinéens seront aux urnes pour voter leur chef d’Etat, pourtant dans les rues une enquête révèle qu’une personne sur deux manque de confiance envers la commission électorale nationale indépendante (Céni). L’étude a été réalisée par le consortium d’instituts de sondage afrobaromètre.

Le 11 octobre prochain le peuple guinéen sera aux urnes pour voter son chef d’Etat, un moment important pour le pays qui sort d’une année et demi de crise sanitaire avec la fièvre ébola. Dans ce contexte dominé par le souci d’émergence d’une équipe capable de remettre le pays sur les rails du point de vue économique, une chose fait peur. Selon les résultats d’une enquête réalisée sur un échantillon de 1 200 guinéens par le consortium d'instituts de sondage Afrobaromètre, un individu sur deux n’aurait pas confiance à la Céni.

41% des sondés pensent que la comptabilisation ne se fait pas toujours, un manquement susceptible d’animer les luttes post-électorales. Du coup ils sont 36% à craindre les actes de violence ou d’intimidation liés à ces élections. Pourtant ces mêmes électeurs guinéens affirment que les législatives de l’année 2013 se sont déroulées de manière complètement libre et indépendante. Il ne nous reste qu’à souhaiter que la présidentielle du 11 octobre prochain se passe sans problème ou avec des problèmes mineurs comme il y a deux années. AFPmag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30