All for Joomla All for Webmasters
 
Enfants soldats centrafricains Enfants soldats centrafricains

RCA: 335 ex-enfants soldats de retour sur les bancs de l'école à Bambari Spécial

Alors que la vie reprend en Centrafrique après deux ans de conflit entre groupes armés, 335 ex-enfants soldats viennent de retrouver les bancs de l’école à Bambari.

Pour cette rentrée scolaire de l’année 2015, Bambari a vu une quantité importante d’enfants sortis de l’ordinaire, rejoindre les bancs de l’école. En cours de réinsertion, 335 ex-enfants soldats ont été inscris dans des écoles sous l’égide de l’Unicef. L’organisme onusien a travaillé en mai dernier pour la libération de ces enfants.

Benoît Daoundo, explique que « Les enseignants ont été formés pour l’encadrement de ces enfants qui, qu’on le veuille ou non, ont connu un autre monde que les autres enfants ». Le responsable protection de l'enfance pour l'Unicef ajoute que « i>Nous travaillons aussi avec les écoles et les enfants pour que ces enseignants aient un regard un peu plus particulier à l’endroit de ces enfants pour qu’ils retrouvent vraiment la vie d’enfant que les groupes armés leur avaient volée entre temps. »

Au sein de ces enfants dévoyés il y a deux ans par les groupes armés, la volonté de rentrer à l’école reste grande. Julien, 14 ans alors qu’il intégrait les anti-balaka, assure vouloir « étudier le français et les maths pour devenir ministre ensuite ». L’adolescent poursuit en disant « Ça fait trois ans que je n’ai pas été à l'école à cause de la guerre dans mon pays. Je me suis engagé dans les anti-balaka pour venger la mort de mes parents. Mais maintenant c'est fini, j'ai abandonné les armes et les anti-balaka. »

A-t-il vengé la mort de ses parents ? Aucune précision dans ce sens, mais la détermination que Julien affiche au début de cette année scolaire permet de croire que la vie a repris pour ces ex-enfants soldats. Dans quelques mois le pays devrait tenir ses élections présidentielles, question de refermer définitivement cette page. AFPmag

Laissez un commentaire