All for Joomla All for Webmasters
 
Capture d'écran d'une récente vidéo de Boko Haram dans laquelle n'apparait pas l'ancien leader Abubakar Shekau. Capture d'écran d'une récente vidéo de Boko Haram dans laquelle n'apparait pas l'ancien leader Abubakar Shekau.

Mahamat Daoud, le nouveau leader de Boko Haram veut négocier avec le Nigeria, Déby opposé

A quelques jours du lancement de l’offensive contre Boko Haram, Idriss Déby, chef d’Etat du Tchad, déclarait ce 11 août que « Boko Haram est décapité. Nous sommes en mesure de mettre définitivement hors d’état de nuire Boko Haram ». Venant du chef d’Etat tchadien, militaire de formation et homme rôdé aux tactiques de la guérilla, cette déclaration présage finalement la fin de la secte islamiste nigériane, et cela d’autant plus qu’un certain Daoud Mahamat, remplaçant d’Abubakar Shekau dont on a plus de nouvelles, voudraient négocier avec les autorités.

La mise en place des locaux de la force multinationale étant finie, on attend plus que le lancement de l’opération militaire contre Boko Haram. Entre temps, Idriss Déby, s’est laissé aller aux déclarations fortes contre la secte nigériane. S’adressant aux journalistes pendant la 55ème fête d’indépendance, ce mardi 11 août, le chef d’Etat du Tchad affirmait que « Boko Haram est décapité. Il y a de petits groupes éparpillés dans l’est du Nigeria, à la frontière avec le Cameroun. Nous sommes en mesure de mettre définitivement hors d’état de nuire Boko Haram ».

Cette déclaration qui permet de voir que la secte nigériane n’agit plus aujourd’hui comme une force armée mais comme des groupuscules de malfrats, permet aussi de croire que l’organisation en s’éclatant, a donné naissance à de petits groupes, qui ne sont plus forcement coordonnés par Abubakar Shekau. S’il en était le cas, l’éradication de la secte devrait arriver bientôt. D’ailleurs, au cours de ce même point de presse, Idriss Déby affirme que « La guerre sera courte, elle va se terminer avant la fin de l’année et Boko Haram va disparaître avec la mise en place de la force mixte qui sera opérationnelle dans quelques jours,censée mieux coordonner les actions des différentes armées de la région (Nigeria, Tchad, Cameroun, Niger, Bénin ».

Déby contre le fait que le Nigeria consente à négocier avec Boko Haram

Alors qu’Abubakar Shekau s’est effacé, absent dans les vidéos de propagande depuis de longs mois, Idriss Déby s’est exprimé au sujet du leader de Boko Haram. Le chef d’Etat tchadien affirme qu’il « Il y a quelqu’un qui s’appellerait Mahamat Daoud qui aurait remplacé Abubakar Shekau et ce dernier veut négocier avec le gouvernement nigérian. Moi je conseillerais de ne pas dialoguer avec un terroriste ».

Mais en considérant que Mahamat Daoud ait remplacé Abubakar Shekau et qu’il veuille négocier aujourd’hui avec l’Etat fédéral nigérian, tout prête à croire que le leader de la secte a été exécuté par ses sbires qui ne croyaient plus à son idéal. Dans ce cas les attentats perpétrés en ce moment, visent à forcer les autorités nigérianes à venir sur la table de négociation, ce qui permettra aux quelques combattants survivants de la secte, de rentrer chez eux sans être inquiétés par les autorités.

Selon Déby, il faut aller au bout du matraquage, afin d’éviter que de tels mouvements se forment prochainement. « Le défi était d’éviter les actions terroristes et c’est pour cela que nous nous organisons au niveau de la sous-région pour empêcher que les matériels pour fabriquer les bombes et autres explosifs rentrent dans nos pays », conclut-il. AFPmag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

37 Commentaires

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30