All for Joomla All for Webmasters
 

Maroc : Quand Rabat refuse de parler de son nouveau satellite ultraperformant

03 décembre, 2017

Décidé à s’affirmer comme une puissance moyenne dans le concert des nations, le Maroc poursuit d’un pas de maître sa route dans la cours des grands. Au compteur des réalisations de Rabat il faut ajouter désormais le Mohammed VI-A, un satellite d’observation ultraperformant lancé entre le 7-8 novembre dernier.

Afrique du Sud: la publication des secrets d’Etat met les autorités à mal.

26 février, 2015

Après la publication sur le site Internet de la chaîne Al Jazeera, d’importants documents de la SSA, service secret sud-africain, les enquêtes pour trouver le coupable ont été ouvertes par les autorités du pays.

C’est un flot toujours plus accru de secrets que le site Internet de la chaîne Al Jazeera déverse depuis quelques jours. Depuis la collaboration entre les services secrets sud-africain, israélien et anglais, en passant par les tentatives de Téhéran de courtiser Pretoria au sujet de son nucléaire, jusqu’aux relations entre le pays et ses voisins africains, c’est finalement tout le secret national depuis 2006 qui est dévoilé. Cette soirée du mercredi 25 février, le ministre chargé des renseignements, a publié un communiqué condamnant la fuite des ces documents secrets. Le ministre a déclaré qu’une enquête vient d’être ouverte en vue de punir les auteurs de cet acte qui porte atteinte à la sécurité de l’Etat et met à mal ses relations diplomatiques. Depuis  vingt ans, l’Afrique du Sud n’a plus connu une divulgation de secrets de cette envergure.

 

Quelques révélations importantes.

- L’Afrique du Sud travaille étroitement pour la sécurité de la présidente de la commission de l’Union Africaine.

- En 2012 Dlamini-Zuma, présidente de la commission de l’Union Africaine était sous une forte menace.

- Thabo Mbeki, l’ancien chef d’Etat sud-africain avait été contacté à une certaine époque par Teheran qui voulait alors contourner l’embargo

- En 2012 le Rwanda voulait s’assurer la coopération de Pretoria pour espionner des individus qu’il soupçonnait de vouloir semer l’instabilité sur son territoire. La demande avait été rejetée par Pretoria.

- Selon ces documents le Cameroun aurait demandé en septembre 2011 à l’Afrique du Sud de garder un œil sur un opposant au régime Biya qui effectuait à l’époque le déplacement vers l’Afrique du Sud. AFPmag.

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31