All for Joomla All for Webmasters
 
Une vue globale de la Conférence ministérielle de la Francophonie Une vue globale de la Conférence ministérielle de la Francophonie

OIF : Pour une action immédiate contre les violations des droits humains en Libye Spécial

+++La 34e session de la Conférence ministérielle de Francophonie (CMF) de l'OIF tenue à PARIS (France) les 25 et 26 novembre 2017 a fait un sérieux tour d'horizon de la paix dans le monde.

Dans une déclaration rendue public le 26 novembre en fin de soirée, cette haute instance de l'OIF s'indigne sur les violations des droits de l'homme perpétrées tout récemment en Libye. "L'urgence est de rendre à ces hommes leur dignité, leur intégrité, leur existence et leur identité" précise Michaelle JEAN, secrétaire général de l'organisation en demandant à la communauté internationale "une action immédiate, concertée et coordonnée". 

Le ministre malgache des Affaires étrangères Henry RABARY-NJAKA présidant la CMF à côté de Michaëlle JEAN, SG de l'OIF

Présidé par le ministre des Affaires Etrangères de Madagascar, Henry RABARY-NJAKA, cette rencontre qui devait se tenir à LOME a débattu les grandes lignes proposées par le Togo, à savoir les économies nouvelles comme moteurs de création de richesse, d'inclusion sociale et du développement. Une idée soutenue par l'Agence Française de Développement, présentée à l'occasion par son DG, Remy RIOUX.

Dans la prévention de la paix, les participants ont dénoncé les attentats au Mali et en Égypte, tout en se préoccupant des situations politiques dans différents pays dont la République Démocratique du Congo, la République de Centrafrique et le Burundi si l'on ne cite que l'Afrique.

Curieuse attitude : l'OIF n'a rien dit sur le Togo, du moins tenant compte du communiqué de l'organisation. Pourtant c'est en raison des mouvements de perturbation dans ce pays que la CMF fut organisée dans la capitale française.

À la fin de la réunion, comme veut la tradition, l'occasion s'est présentée pour le ministre de Madagascar (ayant abrité le dernier sommet) de passer le flambeau au ministre des Affaires Etrangères du pays hôte du prochain sommet de l'OIF, donc de l'Arménie. La 35ème CMF aura lieu à EREVAN (Arménie) les 11 et 12 octobre 2018.

C'est avec le sentiment de toujours partager les idéaux de la Francophonie pour le développement et la croissance et d'une mission remplie que le ministre malgache Henry RABARY-NJAKA transmet à son homologue arménien la présidence de la CMF.

James RAMAROSAONA
(Antananarivo, 26/11/2017)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Laissez un commentaire

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31