All for Joomla All for Webmasters
 
Pascal COUCHEPIN, à la tête de la mission de l'OIF Pascal COUCHEPIN, à la tête de la mission de l'OIF

OIF : un énième voyage de Pascal COUCHEPIN à Kinshasa ! Spécial

+++ Michaëlle JEAN, secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) vient de dépêcher une mission en République Démocratique de Congo (RDC).

L’ancien président de la Confédération de Suisse et Envoyé Spécial du SG de l’OIF dans les Grands Lacs, Pascal COUCHEPIN est mandaté, le 8 novembre 2017, à présider une mission d’information et de contact de haut niveau en RDC, dans le cadre de l’accompagnement politique de l’OIF en RDC. Composée de personnalités représentant du Comité Permanent de la Francophonie (CPF) et d’experts dont l’Administrateur de l’OIF Adama OUANE, cette délégation aura la lourde tâche de faire le point sur l’évolution du processus électoral dans ce pays.

Il s’agit bien de lourde tâche, sachant que la situation politique congolaise de l’heure est plus délicate que jamais. En effet, le 5 novembre 2017, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la RDC, Corneille NANGAA a présenté un calendrier électoral permettant un maintien au pouvoir du président Joseph KABILA d’une autre année de plus, alors que son deuxième et dernier mandat s’est terminé le 20 décembre 2016. Les prochaines élections présidentielle, législatives et provinciales sont programmées par la CENI le 23 décembre 2018 !

Le lendemain de la déclaration, l’opposition hausse le ton et conteste. L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Kinshasa a rendu public le 7 novembre un communiqué de Washington, demandant à Joseph KABILA de quitter le pouvoir après les élections de 2018. Une manière de s’opposer à une candidature du président congolais. 

La SG de l’OIF, Michaëlle JEAN et la représentante personnelle du chef de l'État congolais à la Francophonie, Isabel Machik Ruth TSHOMBE

Les dirigeants ecclésiastiques qui ont joué un rôle de médiation politique sont dans l’embarras mais ne baissent pas les bras.

Beaucoup s’inquiètent ainsi de la montée dans les prochains jours, d’une contestation politique dans les grandes villes congolaises.

James RAMAROSAONA
(ANTANANARIVO, 09/11/2017)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Laissez un commentaire

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30