All for Joomla All for Webmasters
 
François Hollande et Hillary Clinton, en juillet 2014 à l’Elysée. François Hollande et Hillary Clinton, en juillet 2014 à l’Elysée.

Election américaine : François Hollande vote pour Hillary Clinton Spécial

Il ne fait aucun doute que François Hollande voterait Hillary Clinton s’il était appelé aux urnes lors de cette élection américaine de novembre prochain. Le chef d’Etat français se dit très préoccupé par les propos du candidat républicain à la Maison Blanche.

"Si les Américains choisissent Trump, ça aura des conséquences parce que l'élection américaine est une élection mondiale", a martelé François Hollande. Le chef d’Etat français à son tour rallie le camp des détracteurs du milliardaire. Mais François Hollande craint plus les répercussions en cas de victoire du candidat Trump à la présidentielle. « Ça peut conduire à une droitisation très forte ou, au contraire, à une correction », a-t-il indiqué, ajoutant que « la campagne américaine indique des thèmes qui se retrouvent ensuite dans la campagne française ».

Selon toujours François Hollande qui s’exprimait au cours d’une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle à Paris, « les excès finissent par créer un sentiment de haut-le-coeur, aux États-Unis même, surtout quand on s'en prend, en l'occurrence Donald Trump, à un soldat, à la mémoire d'un soldat ».

De nombreux mécontents appellent Trump a présenté des excuses

Ces derniers jours le candidat Trump serait allé trop loin, en s’attaquant aux parents d’un soldat américain mort au combat. L’affaire a causé sa dégringolade dans les sondages et depuis ce sont les poids lourds de la politique américaines et même dans l’hexagone qui se sont désolidarisés du magnat de l’immobilier. L’association des parents des soldats morts au combat a de son côté exigé que le candidat présente des excuses officielles, une situation que Donald Trump n’envisage pas. Pour l’homme d’affaire, il faut poursuivre la quête du pouvoir en surfant sur la polémique. La dernière en date compare Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche au diable.

Donald Trump est-il au bout de son inattendu parcours ? La question est au cœur de toutes les préoccupations, mais rien n’est encore joué à quatre mois de cette présidentielle, qui, d’une manière ou d’une autre, ouvrira la voie vers un renouveau de la politique américaine. Afrique Progrès Magazine

Laissez un commentaire

Archives

« Février 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Commentaires