All for Joomla All for Webmasters
 

RDC : vive préoccupation de Michaëlle JEAN Spécial

+++ Le dialogue entre les acteurs politiques de République Démocratique de Congo (RDC) se trouve dans l’impasse, après le refus de réconciliation mené par Edem KODJO auprès des principaux leaders de l’opposition le 17 juin 2016.

Facilitateur de l’Union Africaine (UA) pour le dialogue politique en RDC, Edem KODJO s’est entretenu le 20 juin 2016, avec Michaëlle JEAN secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) au siège de celle-ci, 19 -21 Avenue Bosquet, PARIS (7 ème Arrondissement).

A la sortie de la rencontre, Michaëlle JEAN exprime sa vive préoccupation face à la situation politique qui prévaut actuellement en RDC : « L’organisation des élections est essentielle à la consolidation des acquis démocratiques et au maintien de la stabilité politique en RDC ». Elle exhorte dans ce sens la classe politique congolaise à privilégier le dialogue : « Il est donc primordial de parvenir à un consensus politique pour permettre la tenue d’élections apaisées, crédibles et fiables dans le respect des dispositions constitutionnelles. J’en appelle au sens de responsabilité des acteurs politiques ».Tout en réitérant à son hôte l’engagement de l’OIF à accompagner ce dernier dans sa mission de facilitation.

Pour rappel, Edem KODJO a rencontré dans l’après-midi du 17 juin 2016 à l’hôtel Mercure de BRUXELLES (Belgique) l’opposant historique de Joseph KABILA, Etienne TSHISEKEDI et les membres du Conseil des Sages du comité de suivi de la Conférence de GENVAL. L’entretien a été glacial, et les opposants congolais ont clairement rejeté le dialogue avec le pouvoir. L’opposition se campe sur la résolution 2277 des Nations Unies, exigeant la présence des médiateurs internationaux, et la tenue rapides d’élections libres et crédibles.

James RAMAROSAONA
Paris, 21 juin 2016

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Laissez un commentaire