All for Joomla All for Webmasters
 
Les policiers après l'attaque Les policiers après l'attaque

Allemagne: l'attaque au couteau de ce matin fait un mort et trois blessés et la piste islamique s'écarte peu à peu Spécial

  • 10 mai, 2016
  • Écrit par  Afrique Progrès Magazine
  • Publié dans INTERNATIONAL
  • Lu 366 fois
  • Évaluer cet élément
    (1 Vote)

Un mort et trois blessés : c’est le bilan de cette attaque au couteau survenu ce Mardi 10 mai 2016 non loin de Munich. En début d'après midi, l'agresseur a été décrit comme un déséquilibré ayant des problèmes psychiques et de drogue. 

 

Âgé de 27 ans et visiblement sans antécédents judiciaire, l’agresseur d’origine allemande se serait attaqué à quatre personnes dans une gare de Grafing (Sud Est de Munich) aux environs de 05h00 heure locale. L’une des quatre victimes aurait succombé suite à ses blessures.

Selon les témoins cités par la chaîne allemande, le jeune homme qui a été arrêté sur le lieu de l’attaque aurait crié « Allah est grand » en Arabe peu avant d’attaquer ses victimes. Pour l’heure les autorités n’ont pas encore confirmé le mobile de l’attaque mais assure qu’ « il n’y a plus de danger pour la population ».

Cet après midi, le porte parole du ministère Bavarois de l'intérieur a indiqué : " Nous n'avons jusqu'ici aucune indication concernant les motivations islamiques mais les investigations continuent.Chez cette personne, on a établi des problèmes psychiques et de drogue."

Une attaque qui en rappelle d’autres

Depuis septembre 2015, l’Allemagne a été frappé par deux attaques aux motivations islamistes. Si le mobile de l’attaque de ce Mardi est avéré, il s’agira donc de la troisième du genre.

On se rappelle qu’en septembre 2015, Rafik, un irakanien de 41 ans soupçonné d’appartenir à une organisation terroriste avait été tué par la police après avoir agressé au couteau une policière dans la ville de Berlin.

En Mars, une adolescente de 15 ans en phase de radicalisation, ayant auparavant séjourné à la frontière turco-syrienne avait agressé un policier à la gare d’Hanovre.

Des attaques qui inquiètent

Même si l’Allemagne n’a pas encore subi d’attaques djihadiste d’envergure comme ce fût le cas de ses voisins Français et Belges, le pays d’Angela Merkel demeure une cible en raison notamment de son soutien dans la lutte contre l’Etat Islamique et de sa présence militaire en Afghanistan.

 

Depuis Août 2015, des appels à l’ « attaque au Couteau » ont été lancées par des combattants germanophones revendiquant leur appartenance au groupe djihadiste EI. En Syrie. Afrique Progrès Magazine

Laissez un commentaire

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30