All for Joomla All for Webmasters
 

Tchad : pourquoi la justice française s’apprête à juger Djiddi Saleh Spécial

François Molins, le procureur de la République a reçu le 1er mars dernier une plainte contre Djiddi Saleh. Le prévenu est tenu pour responsable de la mort du militaire tchadien Issa Abdelnabi Saleh. Et pour les avocats français du frère du militaire décédé, pas question de laisser le crime d’un franco-tchadien impuni.

Issa Abdelnabi Saleh, un militaire appartenant au contingent tchadien déployé dans le Nord-Mali, a été tué par inanition. D’après les résultats de l’autopsie pratiquée le 8 octobre dernier, le soldat est mort des suites d’ « une privation exagérée de nourriture ». L’homme à l’origine de sa mort n’est autre que Djiddi Saleh selon Jean-Marc Fédida et Julie Fabreguettes, les avocats du frère du défunt.

Djiddi Saleh le Directeur de l’agence nationale pour la sécurité tchadienne (ANS) aurait voulu punir le soldat qui menait la vague de contestation pour le non-paiement des soldes des militaires de son contingent.

La plainte contre Djiddi Saleh n’a pas encore été déclaré recevable. Mais une enquête a été ouverte à Paris selon des sources proches de l’affaire, afin de déterminer la nationalité française du prévenu. Si sa nationalité française est établie, François Molins le procureur de la République peut déclarer la recevabilité de la plainte et demander l’envoi de son national fautif afin qu’il soit jugé par le tribunal de Paris. Afrique Progrès Magazine

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31