All for Joomla All for Webmasters
 
Un drone de l'armée américaine. Un drone de l'armée américaine.

Sécurité : Plus de 150 Shebabs somaliens tués dans une campagne aérienne américaine Spécial

De source américaine, « plus de 150 » combattants shebabs ont été éliminés au cours d’un bombardement aérien samedi dernier. L’aviation américaine a frappé un camp Shebab grâce notamment à des avions de combat et à des drones.

L’intervention américaine à 200 kilomètres au nord de Mogadiscio ce samedi 5 février a permis d’éliminer « plus de 150 » combattants shebabs. C’est grâce à des avions et à l’aide de drones que les forces américaines sont parvenues à frapper le camp Raso, où quelques deux cent Shebabs étaient rassemblés à l’extérieur de leur repère.

Le camp Raso était sous la loupe américaine depuis plusieurs semaines. Selon le communiqué du Pentagone, ces combattants « représentaient une menace immédiate pour les Etats-Unis » et s’apprêtaient pour « des attaques imminentes sur les intérêts américains et ses alliés ».

L’armée américaine a donc au cours d’une opération d’envergure, largué des charges de missiles sur la zone, une sorte de « légitime défense » préventive d’après le communiqué.

Rappelons qu’au cours des dernières semaines, les Shebab ont fait une centaine de morts lors d’un attentat dans un camp de l’armée Kenyane de l’Amisom et une cinquantaine d’autres personnes ont été tuées dans un restaurant de Baidoa devant le jardin public de la capitale Mogadiscio.

Dix ans après la naissance du groupe islamiste Al-Shabbaab, le sang continue de couler en Somalie et dans toute la sous-région, à croire que derrière l’idéal d’un Etat islamique, il n’y a que la mort et la désolation. AFPmag

Laissez un commentaire