All for Joomla All for Webmasters
 
Patrice Talon Patrice Talon

Bénin: Patrice Talon se positionne comme le prochain président de la République à l’issue du premier tour Spécial

Partis à 33 au premier tour de la présidentielle, Patrice Talon, éminent homme d’affaires béninois et désormais grand favori de cette élection et Lionel Zinsou, premier ministre béninois depuis le 18 juin dernier, devraient s’affronter au second tour. D’après les « grandes tendances » du premier tour, le premier aurait obtenu 24,80% des suffrages tandis que le deuxième qui était le grand favori est en tête avec seulement 28,44%.

Le scénario d’un Patrice Talon, président du Bénin, commence à se profiler. L’homme d’affaires de 58 ans dont la fortune est estimée par Forbes à un peu plus de 400 millions de dollars, est arrivé deuxième au premier tour de la présidentielle. Avec 24,80% des suffrages, Patrice Talon vient tout juste après Lionel Zinsou, 28,44%, principal favori au début de cette élection. En attendant la confirmation de ces résultats par la cour constitutionnelle, les deux hommes sont bien partis pour s’affronter au second tour.

Après quelques années d’exil, Patrice Talon, première fortune béninoise, ex-ami de Boni Yayi le chef d’Etat sortant avec qui les relations ont connu une fracture depuis 2011, part en vainqueur compte tenu de la considération qu’il jouit auprès du peuple béninois pour qui il est un modèle de réussite. Contrairement à son challenger, Lionel Zinsou, dont les ramifications au sein du pouvoir français font une mauvaise impression à une bonne frange du peuple béninois.

Pour rappel, Lionel Zinsou dirige depuis le 6 février 2015, l’initiative AfricaFrance grâce au soutien du Quai D’Orsay et à celui du Medef. C’est donc sans conteste le candidat pour un retour de la France sur le terrain économique africain. De nombreux béninois pensent aujourd’hui que l’arrivée de cet économiste de mère française et de père béninois à la tête du premier ministère le 18 juin 2015, a été fait dans le cadre d’un programme qui vise à placer à la tête du pays un homme acquis à la France.

De toute façon le second tour s’annonce rude avec le jeu des alliances qui devrait commencer. Puisque rappelons que 33 candidats étaient en lice au départ de cette présidentielle et que certains comme, Sebastien Ajavon 23,03 % ou Abdoulaye Bio Tchané, ancien patron Afrique du Fonds monétaire international (FMI) 8,79 % des voix, peuvent faire pencher la balance dans un camp ou dans l’autre. Ces deux hommes ont occupé respectivement le rang de troisième et quatrième de ce scrutin.

A l’issue de l’annonce des résultats, le président de la Cena a appelé les candidats à adopter une attitude fair-play pour éviter au pays qui connait une certaine stabilité de basculer. « Je voudrais, à l'issue de la publication de ces grandes tendances, en appeler à l'esprit patriotique de tous les candidats, de leurs militants, afin que, de part leur comportement, la paix règne dans notre pays », a déclaré Emmanuel Tiando, ajoutant au final que. « Je crois que nous avons tenu notre pari ». AFPmag

Laissez un commentaire

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31