All for Joomla All for Webmasters
 
L'ancien président de transition du Burkina Faso Michel Kafando (g.) et la SG de l'OIF Michaëlle Jean. L'ancien président de transition du Burkina Faso Michel Kafando (g.) et la SG de l'OIF Michaëlle Jean.

FRANCOPHONIE : Michel KAFANDO dirige la mission d’observation au Niger ! Spécial

+++ Fidèle à sa mission, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) veille au bon déroulement de scrutin dans ces pays membres. Michaëlle JEAN, Secrétaire Générale vient de mobiliser des observateurs dans quelques Etats africains.

En cette première semaine de février 2016, elle a dépêché quatre missions d’observations électorales dans quatre pays africains, suite à l’invitation des autorités de ces derniers. Les missions en question touchent des élections présidentielles se déroulant respectivement le 14 février dans la République Centrafricaine (RCA), le 21 février au Niger et dans l’Archipel des Comores, et le 6 mars au Bénin.

En RCA, cette délégation est présidée par Boukar MAI MAINGA (ancien ministre des Mines du Niger) et composée des parlementaires et experts électoraux de niveau. Au Niger, le groupe est sous la houlette de l’ancien président de transition de Faso, Michel KAFANDO. Il s’agit là de sa première mission internationale depuis la finition en beauté de la transition burkinabé. Ce qui ne sera pas facile, du fait qu’un des candidats, Hama AMADOU est détenu en prison « pour affaire de droit commun », soit n’ayant pas pu bénéficier de faire sa propre campagne présidentielle.

Dileita Mohamed DILEITA, ancien Premier ministre de Djibouti préside de son côté la mission aux Comores tandis que Cheikh Tidiane GADIO, ancien ministre des Affaires Etrangères du Sénégal a l’honneur d’être à la tête de la délégation au Bénin.

Appelées « missions d’observation et de contact », ces délégations rencontrent lors de leur séjour dans ces pays, des acteurs politiques, diplomatiques et membres de la société civile. Elles présentent enfin un rapport global sur le déroulement des élections auprès de Secrétaire Général de l’OIF. Certains temps, ces missions sont critiquées, de par leur délai minime d’observation du contour des présidentielles, et du fait aussi qu’elles soient toujours – cela ne change pas avec Mme Michaëlle JEAN – présidées par un ancien ministre ou Premier ministre ou président d’un Etat membre !

Ces missions s’inscrivent dans le cadre de l’accompagnement par l’OIF du processus de renforcement de la démocratie et de l’État de droit dans l’espace francophone. James RAMAROSAONA
(Paris, 16/02/2016)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31