All for Joomla All for Webmasters
 
Soro Guillaume Soro Guillaume

Côte d'Ivoire: Guillaume Soro échappe à un mandat d’arrêt Spécial

Pour l’ancien premier ministre de la Côte d’ivoire, actuel président du parlement, Guillaume Soro, les déboires avec la justice ont peut-être commencé par le parquet français.

Alors que la Côte d’Ivoire connaît un retour des tensions dans sa partie ouest, à la frontière avec le Liberia, et que tous les regards indexent Issiaka Ouattara, alias Wattao, ancien rebelle ivoirien, Guillaume Soro a été quant à lui indexé par la justice française pour une plainte de Michel Gbagbo, fils de l’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo.

Sabine Kheris, juge d’instruction française auteure du mandat d’amener qui a visé récemment le président du parlement ivoirien, était prête à aller au bout de sa procédure si les avocats de Guillaume Soro n’avaient pas fourni les ordres de mission du président ivoirien et de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire. Ces pièces, en justifiant la présence de l’ancien rebelle à la COP21 qui se déroule à Paris depuis le début de ce mois de décembre, laisse voir le fait que ce dernier reste dans les bonnes grâces d’Alassane Ouattara. Mais pendant combien de temps encore, M. Ouattara protègera son filleul ?

Guillaume Soro vient d’échapper donc à un interrogatoire pour une plainte déposée par le fils de l’ancien chef d’Etat, Michel Gbagbo, mais de nouveaux troubles s’annoncent pour le président du parlement ivoirien depuis la fermeture de la mine de Gamina dans l’ouest du pays. La mine appartiendrait à Wattao, allié inconditionnel de Guillaume Soro dans la rébellion. AFPmag

Laissez un commentaire