All for Joomla All for Webmasters
 
Le vice-président américain Joe Biden (au milieu) a annoncé ce mercredi qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle américaine de 2016. Le vice-président américain Joe Biden (au milieu) a annoncé ce mercredi qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle américaine de 2016.

Etats-Unis: Joe Biden veillera sur « l’héritage Obama » Spécial

  • 22 octobre, 2015
  • Écrit par 
  • Publié dans INTERNATIONAL
  • Lu 498 fois
  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)

Après de longs mois de suspens, Joe Biden, vice-président américain, vient de clarifier sa position au sujet de la présidentielle de 2016. Le colistier de Barack Obama à la présidentielle de 2008 assure qu’il n’est « pas candidat » mais reste décidé à s’exprimer le moment venu pour préserver l’héritage Obama.

Ce mercredi 21 octobre, le camp démocrate sait finalement tout sur la position du vice-président américain. Annoncé pour la présidentielle 2016, Joe Biden vient de se décider. « Je ne suis certes pas candidat, a-t-il affirmé, ajoutant que, je ne resterais pas silencieux. Je crois que le président Obama a mené ce pays de la crise au rétablissement. Notre parti ferait une erreur tragique, si nous nous éloignons, ou si nous tentons de défaire, l’héritage Obama ».

Alors que le processus électoral s’est enclenché avec les débats entre candidats aux primaires, il était temps pour le vice-président de se prononcer sur la question. sauf qu’en l’absence de Joe Biden, l’ancienne secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, part favorite aux primaires face à un certains Bernie Sanders, adversaire redoutable. Selon les experts, sondages à l’appui, prés de 20% de l’électorat potentiel du vice-président américain devrait se reporter sur l’ex-première dame des Etats-Unis.

Mais l’appel de Joe Biden pour la préservation de l’héritage Obama semble mal apprécié par le camp d’Hillary Clinton qui s’est d’ailleurs insurgée contre l’accord commercial transpacifique que la Maison Blanche a signé récemment. D’autres points essentiels de cette politique de Barack Obama ont reçu une censure de l’ex-première dame. De toute façon l’équipe présidentielle reste un soutien fort pour l’ex-secrétaire d’Etat qui n’a pas intérêt à s’en défaire. AFPmag.

Laissez un commentaire

Archives

« Avril 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30