All for Joomla All for Webmasters
 
La "villa Suzette", au Vésinet (Yvelines), achetée par Valentin (décédé en 2004) le frère ainé de Denis Sassou-Nguesso pour 20 millions de francs en 1983. La "villa Suzette", au Vésinet (Yvelines), achetée par Valentin (décédé en 2004) le frère ainé de Denis Sassou-Nguesso pour 20 millions de francs en 1983.

Congo : des biens immobiliers mal acquis appartenant à la famille Nguesso saisis près de Paris Spécial

De nouvelles saisies dans l’affaire des « biens mal acquis » viennent d’avoir lieu près de Paris ce mardi 29 septembre. Les juges français se sont intéressés cette fois à des propriétés soupçonnées d’appartenir à Wilfrid Nguesso, un neveu du chef d’Etat congolais.

Alors que l’opposition et le pouvoir congolais sont à couteaux tirés au sujet du référendum que prévoit d’organiser Denis Sassou, Paris a choisi ce moment pour procéder à la saisie de biens qui appartiendraient à la famille Nguesso. Des propriétés ont été saisies ce mardi 29 septembre, toutes seraient selon les autorités judiciaires françaises au dénommé Wilfrid Nguesso, neveu du président Sassou Nguesso.

A Vésinet, banlieue cossue de Paris, une villa de 500 mètres carré a été saisie, ainsi que d’autres immeubles. Il s’agit là des premières saisies de biens immobiliers visant la famille présidentielle congolaise. Une saisie au mois de février dernier avait touché une quinzaine de voitures de luxe des Nguesso à Neuilly-sur-Seine près de Paris. Aucune estimation des biens saisis pendant cette opération n’a été donnée, mais il s’agit bien là d’une fortune.

La
La "villa Suzette", saisie dans l'affaire des biens mal acquis, serait au nom de Wilfrid Nguesso, le neveu du président Sassou Nguesso.

Pour l’instant les juges ne disposent d’aucune preuve impliquant directement le neveu de Sassou Nguesso, mais en s’appuyant sur le fait que le prévenu se dissimule derrière des sociétés-écrans, ils restent convaincus qu’ils pourront prouver que ces biens sont la propriété de la famille présidentielle.

La révélation survient dans un contexte politique trouble. L’opposition a interpellé récemment le chef d’Etat sur la question du référendum en vue de changer la constitution et de le permettre de briguer un troisième mandat. Certaines factions de cette opposition ont promis de faire barrage parr tous les moyens à ce « coup d’Etat constitutionnel ». AFPmag

Laissez un commentaire

Archives

« Avril 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30