All for Joomla All for Webmasters
 

En pourparler avec le géant russe de l’énergie, Rosatom, le Nigeria vient de choisir deux sites pour la construction prochaine de quatre réacteurs nucléaires, en vue de pallier au manque d’énergie qui retarde encore la croissance économique du pays.

Au Nigeria où Muhammadu Buhari a pris les rênes du pays depuis le 29 mai dernier, c’est une nouvelle ère qui s’annonce pour la croissance nationale. Alors que le pays poursuit les pourparlers avec le géant russe de l’Energie, Rosatom, on apprend que les autorités ont choisi déjà les deux sites qui abriteront les quatre réacteurs nucléaires qu’il s’apprête à se doter. L’information a été confirmée le 19 juin passé par l’entreprise russe.

‘ La mise en œuvre triennale du Programme national d’investissement de la sécurité alimentaire (PNIASA) s’est soldée par des résultats encourageants’.

Ainsi en a conclu la 6ème  mission d’évaluation du projet composée du Fonds international pour le développement agricole (FIDA), la Banque mondiale et le gouvernement togolais.

Le siège du groupe pétrolier public algérien Sonatrach à Alger
Le siège du groupe pétrolier public algérien Sonatrach à Alger

 

Après la résiliation du contrat de réhabilitation d’une partie de la raffinerie de Sidi Arcine dans la banlieue d’Alger conclu en 2010 avec le français Technip, la Sonatrach a saisi la cour d’arbitrage internationale et demande 1,3 milliard d’euros de dédommagements.

C’est un coup dur qui pourrait frappé le groupe français, Technip. Après le non respect des délais du contrat de réhabilitation d’une partie de la raffinerie de Sidi Arcine dans la banlieue d’Alger, contrat conclu en 2010, la Sonatrach vient de saisir la cour d’arbitrage internationale et demande 1,3 milliard d’euros de dédommagements.

"L’amélioration des systèmes de contrôle des comptes dans l’espace UEMOA", telle est la quintessence des réunions annuelles statutaires des Cours des comptes des Etats membres et des Conseillers à la Cour des Comptes de cet espace communautaire.

La 17ème édition  des assises de ce genre s’est ouverte mardi à Lomé, conformément aux recommandations de l’article 69 du traité de l’Union qui dispose que chaque année se tienne une réunion statutaire des Présidents des Cours des comptes des Etats membres et des conseillers des Cours de Compte de l’UEMOA.

Le Cameroun vient de signer un contrat de rachat de la centrale thermique du groupe Aggreko à Yaoundé. Aggreko est le leader mondial des services d'alimentation électrique temporaire et de régulation de température.
Le Cameroun vient de signer un contrat de rachat de la centrale thermique du groupe Aggreko à Yaoundé. Aggreko est le leader mondial des services d'alimentation électrique temporaire et de régulation de température.

 

Le Cameroun qui souffre d’un déficit énergétique de 150 MW en période de pointe pourrait réduire celui-ci dans quelques jours avec le rachat de la centrale thermique du groupe Aggreko. Cette centrale temporaire d’une capacité de 60MW faisait l’objet d’une négociation entre les autorités camerounaises qui offraient 10 milliards de Fcfa soit 15 millions d’euros et le groupe anglais qui exigeait 14 milliards de Fcfa, soit 21,5 millions d’euros.

C’est soulagé que Christophe Jacquin, le directeur général Afrique du Nord et de l’Ouest d’Aggreko a lancé dans la soirée du lundi dernier « cela a mis du temps et je ne veux jeter la pierre à personne, mais tout est réglé ». Cette déclaration faisait suite à la conclusion du contrat de rachat de la centrale thermique du géant anglais des solutions énergétiques temporaires avec les autorités camerounaises.

Archives

« Février 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Commentaires