All for Joomla All for Webmasters
 

Le Ghana, la Côte d’Ivoire, deux pays connus pour être des incontournables dans la filière cacao sur la planète Terre. Deux pays voisins qui ont compris la nécessité de développer ensemble cette culture industrielle dont les retombées économiques font rentrer d’énormes devises au trésor public. Ils produisent à eux deux plus de 60 % de l’offre mondiale de cacao. Néanmoins, un manque cruel d’harmonisation au niveau des prix crée une fluctuation incontrôlable. 

Alger vient de livrer le 16 avril dernier ses ambitions pour son secteur énergétique. Il s’agit de la construction de plusieurs centrales avec pour objectif d’atteindre le pic significatif de 25 000 MW de capacité énergétique national.

La déclinaison kenyane de la « Silicon Valley » aux Etats-Unis entend créer un hub techonologique avec en ligne de mire 200 000 emplois à l’horizon 2030.

A la fin du mois de mars dernier le porte-parole du ministère éthiopien des affaires étrangères a salué l’apport de la diaspora dans les projets structurants de la nation. En effet, les éthiopiens de l’étranger ont apporté la somme de 56 millions de dollars depuis 2011 pour la construction de la centrale hydroélectrique Grande renaissance (6450 MW).

La Sierra Leone voit son indépendance énergétique en grand.  Un nouveau projet de construction d’une centrale électrique a été rendu public récemment. Dans l’ouest du pays, il est prévu la mise en place d’une centrale de 57 MW, à environ 4 km à l'est du centre de Freetown. Les travaux ont officiellement débuté en mars dernier et le reste ne sera qu’une question de temps.