All for Joomla All for Webmasters
 

Barrage Grande Renaissance en Ethiopie : La diaspora impliquée !

28 mai, 2018

A la fin du mois de mars dernier le porte-parole du ministère éthiopien des affaires étrangères a salué l’apport de la diaspora dans les projets structurants de la nation. En effet, les éthiopiens de l’étranger ont apporté la somme de 56 millions de dollars depuis 2011 pour la construction de la centrale hydroélectrique Grande renaissance (6450 MW).

RDC : Barrage du Grand Inga, l’énergie de tous les espoirs

26 avril, 2018

La mégastructure peut abriter une centrale hydroélectrique d’une capacité annuelle installée de 39 000 MW, nécessaire pour l’autonomie énergétique du continent.

Afrique : Beaucoup reste à faire pour l’électrification du continent

23 mars, 2018

Le drame du défaut d’énergie électrique en Afrique se mesure en milliards de dollars perdus.  Des milliers d’emplois n’ont jamais vu le jour, d’autres, hélas, n’ont pas survécu à un approvisionnement non récurent en énergie. Si l’on fait le cumul pour tous les pays africains, plusieurs points du PIB se perdent ainsi. En tête de ces pertes au niveau des Etats ; le Nigeria. Ce pays est connu pour son niveau de déficit très fort ; plus de 4000 MW. La première économie africaine tourne grâce aux générateurs de secours, en attendant l’entrée en production de nombreuses centrales [thermiques, pour la plupart] dans plusieurs de ses Etats fédérés.

Nigéria : construction annoncée d’une centrale hydroélectrique de 3050 MW

07 septembre, 2017

Pour pallier à un important déficit énergétique de plusieurs milliers de mégawatts, 7000 MW d’après certaines sources, le Nigeria lance bientôt les travaux de construction d’une centrale hydroélectrique de 3050 MW de capacité.

Congo Brazza : l’inauguration d’une nouvelle centrale Hydroélectrique porte la capacité nationale à 214 Mégawatt

03 juin, 2017

L’inauguration fin mai de la centrale hydroélectrique de Liouesso, 19,5 Mégawatts de capacité, dans le nord du Congo Brazza, à la frontière avec le Cameroun, porte la capacité nationale à 214 Mégawatts, un potentiel insuffisant pour éclairer la seule population.

Cameroun : Nouvel accord sur la mise en place d’une centrale hydroélectrique d’une capacité de 400 MW

04 juillet, 2015

Toujours dans l’optique de doter le pays d’une capacité énergétique suffisante pour l’appareil industriel et les ménages, le Cameroun vient de faire un nouveau bond en avant. Avec la filiale marocaine du capital investisseur américain Brookstone Partners, le pays a procédé ce jeudi 2 juillet, à la signature d’un accord cadre, en vue du développement, de la construction et de l’exploitation d’une centrale hydroélectrique dans la province du Centre.

Déterminé à mener le train des réformes en vue d’atteindre les objectifs de développement qu’il s’est fixé d’ici à l’horizon 2035, le Cameroun de Paul Biya, vient de faire un nouveau saut en avant. Il s’agit notamment de la signature ce jeudi 2 juillet, de l’accord-cadre entre la filiale marocaine du capital investisseur américain Brookstone Partners et Basile Atangana Kouna, ministre camerounais de l’eau et de l’énergie.