All for Joomla All for Webmasters
 

L’Afrique Centrale continue de se doter du MA60 du chinois AVIC

23 février, 2018

Ce début 2018 les chinois de la compagnie aéronautique civile, Avic, ont annoncé avoir atteint 14 appareils vendus dans la seule région Afrique Centrale. Le MA60 vole dans le ciel d’au moins sept pays de cette région et s’inscrit dans l’ambition chinoise de remettre sur pied la route de la soie.

Le président d’AVIC s’est réjoui de la percée continue de son entreprise dans la région Afrique centrale. Tan Ruisong a indiqué que «l'aviation est une industrie haut de gamme et un élément important dans la coopération entre les pays, le long de la Ceinture et de la Route, afin de promouvoir leur connectivité et leur coopération industrielle.» Ce propos laisse voir l’ambition chinoise d’effectuer une percée sur le terrain industrielle mais aussi sur celui aérien. En d’autres termes, là où les industries chinoises passent, leurs banques investissent, et désormais, il est possible que l’aviation fasse des ventes.  

Un avion performant malgré tout

Le MA60 doit son succès à son prix très abordable. Pour des pays qui relancent leurs compagnies aériennes nationales, cas du Cameroun, les appareils de l’avionneur chinois sont plus adaptés aux budgets que les DreamLiner de Boieng et d’Airbus.

Le MA60 doit son succès à son prix très abordable

Primo : une faible consommation de kérosène. De l’avis de certains experts, le MA60 fait une consommation d’à peine ¼ de celle des avionneurs américain et européen pour la même distance. Le service après-vente est aussi un avantage parce qu’il permet la formation du staff technique des acquéreurs dans les tâches liées à la maintenance.  Une large gamme de pièces de rechange est aussi mise à la disposition des acquéreurs.

Prototype réussi de l’industrie aéronautique chinoise, le MA60 est en partie le travail de la Chine. Avec un moteur canadien et des accessoires de l’empire du milieu, cet appareil présente une certaine sécurité sur le plan purement technique. Cela bien que quelques bavures survenues ces dernières années ont entaché sa réputation. Citons notamment, l’éclatement d’un pneu au moment de l’atterrissage du vol immatriculé B-3476. Ce 20 mai 2015, le vol de la compagnie JoyAir en provenance de Yiwu, avait fait une sortie de piste. Bilan : les deux ailes de l’appareil arrachées, 3 blessés sur les 45 passager et 7 membres d’équipage.

La route de la soie en reconstitution

Avec une enveloppe de 1000 milliards de dollars, la Chine entend bien reconstruire la route de la soie. Reliant autrefois les continents européen et asiatique en partant de l’actuelle ville chinoise de Xi'an pour Antioche, actuelle Turquie, cette route était un réseau de commerce avec pour principale marchandise la soie. Délaissée au 15e siècle en raison de l’instabilité sécuritaire qui sévissait à Constantinople, l’empire du milieu espère la rétablir. Sauf qu’à l’heure actuelle l’Afrique et les autres continents sont inclus.

Dans cette dynamique la Chine avance avec une offre largement diversifiée. L’astuce est à saluer cependant. Le même contrat met engage les industriels chinois, leurs banques, leurs experts en charge des études d’impact, leurs techniciens en charge de l’entretien. Désormais on peut s’attendre à l’introduction de mentions relatives à l’achat d’appareils MA60. L’idée parait saugrenue, mais l’avenir ne tardera pas à nous dire.

Rappelons toutefois qu’à l’heure actuelle sept pays d’Afrique centrale ont acquis des MA60, soit 14 appareils au total. Il s’agit entre autres, du Cameroun, du Burundi, du Congo. Des négociations en vue d’acquisitions futures sont en cours.

Crise anglophone : 47 leaders de l’Ambazonie extradés au Cameroun

30 janvier, 2018

 

Ils sont entre les mains de la justice depuis le 26 janvier dernier, après leur interpellation le 5 janvier à Abuja par les forces de sécurité nigérianes. 

Projet dorsale à fibre optique d’Afrique centrale : la BAD octroie un don plus de 10,5 milliards de F.CFA pour la composante RCA

24 janvier, 2018

Un accord de don d’environ 16,68 millions d’euros, soit plus de 10,5 milliards de F a été signé le 17 janvier dernier à Bangui, entre les autorités centrafricaines et le Responsable-pays de la Banque africaine de développement (BAD), Joël Sibaye Tokindang en présence de l’ambassadrice de l’Union européenne Samuela Isopi. L’accord porte sur le financement du « Projet dorsale à fibre optique d’Afrique centrale (CAB)-Composante RCA ». A travers cet appui financier, la BAD envisage d’interconnecter par la fibre optique la Centrafrique, le Cameroun et le Congo.

Cameroun : Marafa lance un appel aux allures de candidature à la présidentielle 2018

23 janvier, 2018

Du fond de sa cellule du Secrétariat d’Etat à la défense (SED) où il croupit depuis six ans déjà, l’ex-ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Marafa Hamidou Yaya, vient de faire déclaration qui va très certainement laisser des traces. « Chers compatriotes, l’année 2018 débute où vous aurez à faire un choix capital pour l’avenir de notre pays. En effet, lors des élections présidentielles, vous serez le pilote qui peut soit laisser aller le navire à sa dérive actuelle, soit au contraire l’en sortir pour le diriger sur le bon cap », précise-t-il. Dans sa prise de parole, l’ancien proche collaborateur de l’actuel chef de l’Etat Paul Biya, n’est pas tendre envers le pouvoir en place.

Cuisante défaite de Boko Haram au cours d’une campagne militaire menée par la force multinationale mixte

08 janvier, 2018

Notre rédaction vient d’être informée de source sûre, qu’une campagne militaire de la force multinationale mixte est en cours dans la région de Sambissa.

Cameroun : la société de raffinage augmente de 30% le volume de ses exportations en zone Cemac

03 janvier, 2018

Avec 1,6 million de tonnes métriques (TM) de produits pétroliers mis en vente en 2016, la société camerounaise de raffinage (SONARA) a augmenté ses exportations de 30% par rapport au niveau de 2015.

Cameroun : le Groupe français Castel mis à mal par la concurrence

22 août, 2017

Chiffre d’affaire en baisse de 5%, bénéfice de l’entreprise en chute libre avec un recul de 46% en deux ans, Castel, le géant français qui régnait dans le secteur des brasseries au Cameroun est en difficulté. Pour se remettre en selle le géant français table sur un investissement de 30 milliards de Fcfa.

Cameroun : 800 000 emplois à venir sur fonds d’un méga projet énergétique

20 août, 2017

Reçus au palais d’Etoudi le 11 août dernier, un conglomérat sino-norvégien composé de Green Energy Norway (Grenor) et du chinois Power China International vient d’exposer au président de la République camerounais, Paul Biya, un méga projet énergétique avec des répercussions importantes sur l’économie nationale.

Cameroun : Nestlé reverse 517 millions de F CFA de dommages et intérêts à Pius BISSEK pour concurrence déloyale

21 juin, 2017

Quinze années de procès contre le géant Nestlé, il fallait un certain Pius Bissek pour tenir. Le 9 mai dernier, le DG de Codilait confirme avoir reçu le versement dans le compte de sa société de 517 millions de Fcfa, soit la somme de 789312 euros. Cet argent arrive en compensation du préjudice subi par Pius BISSEK. Obligé de fermer sa société en 2002 à la suite du lancement par Nestlé de Gloria, un produit que le consommateur considérait de laitier et qui était en fait un composé de graisse végétale. Pour précision l’appellation lait désigne les produits faits à base de la graisse animale.

Cameroun : Kiro’o Games lance une plateforme pour former les jeunes entrepreneurs d’Afrique Francophone dans la levée de fonds

10 juin, 2017

Kiro’o Games la référence dans le monde du jeu vidéo en Afrique vient de lancer ce mardi 6 juin la plateforme Kiro’o Rebuntu pour la formation de 10 000 entrepreneurs d’Afrique francophone dans la levée de fonds pour le financement de leur projet.