All for Joomla All for Webmasters
 

ZLEC (Interview. Economie) Où en sont les négociations trois ans après le début

09 mars, 2018

Les négociations en vue de la mise en place de la zone de libre-échange continentale (ZLEC) sont allées au-delà du délai annoncé initialement. Attendue pour fin 2017, l’accord a été différé à une date inconnue en raison de l’avancement lent de ce chantier colossal. Les discussions ont achoppé sur certaines questions tarifaires a-t-on appris. Tous les acteurs étatiques le savent pourtant : l’intérêt de la naissance de ce marché se chiffre en milliards de dollars. Il s’agit là d’un vaste marché d’au moins un milliard de consommateurs. La ZLEC est de ce fait la plus grande zone d’échange jamais imaginée en Afrique. Alors que le continent africain reste au plus bas de l’échelle en termes d’échanges intercontinentaux, 17%, l’arrivée de la zone de libre-échange continentale va donner un coup d’accélérateur au commerce entre Etats.

Afrique : Les aspirations locales du continent stimulent l'exécution des Objectifs de développement durable

13 juillet, 2017

Lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable qui a débuté cette semaine à New York, la Conseillère spéciale de la CEA sur les ODD, Aida Opoku-Mensah, a informé les délégués que les ODD et l'Agenda 2063 de l'Afrique « offrent l'occasion au continent de resonger son programme de transformation en fonction du cadre du développement durable ». Soulignant certains niveaux d'uniformité entre l'Agenda 2063 et les ODD, elle évoque un certain nombre d'efforts en vue d'exploiter les synergies des deux agendas. Le résultat, dit-elle, « est une synergie des objectifs mondiaux de développement durable avec les aspirations de développement de l'Afrique ».

L’Afrique déterminée à augmenter le volume de son commerce intracontinental

11 décembre, 2016

Réunis à Addis-Abeba du 28 novembre au 2 décembre 2016, dans le cadre de la Semaine Africaine du Commerce, un panel d’acteurs composé du secteur privé, des Ministres, des académiciens ainsi que de la société civile, ont procédé à un diagnostic général de la situation du commerce intra-africain, mettant en évidence les entraves et les avantages que recèle le développement de ces échanges.