All for Joomla All for Webmasters
 

Tchad : Le tout premier dépôt pétrolier en construction

07 mai, 2018

L’ouvrage d’un coût global d’environ 13 milliards de Fcfa est la première installation du genre en Afrique centrale. Il permettra de stabiliser les prix et de lutter contre la fraude au carburant.

Cameroun-Tchad : Les travaux du pont Yagoua-Bongor prévus pour juin 2018

09 avril, 2018

L’ouvrage permettra de densifier les échanges économiques entre les deux pays frontaliers.

Tchad: Idriss Déby réélu au milieu de la contestation de l’opposition

04 mai, 2016

Le conseil constitutionnel du Tchad vient de valider la réélection d’Idriss Déby Itno. C’est un nouveau mandat de 5 ans qui commence pour le chef d’Etat sortant après sa victoire à la présidentielle du 11 avril dernier à 59,92 % des suffrages.

Tchad: déroulement des élections dans une ambiance bon enfant

11 avril, 2016

A 63 ans, Idriss Déby Itno au pouvoir depuis 26 ans finit le premier tour de la présidentielle de ce dimanche 10 avril favori. Le chef d’Etat sortant devrait supplanter les 12 autres candidats en lice à l’issue d’une élection sans incident.

Tchad : le frère cadet d’Idriss Déby était-il bon à jeter aux chiens ?

28 octobre, 2015

Les dessous de l’affaire qui suit restent inconnus, mais la version officielle se déroule comme suit : samedi 24 octobre, un décret du président Idriss Déby Itno, limoge Salaye Déby. En cause, une plainte déposée la veille par le secrétaire général du gouvernement au nom de l’État, accuse le frère cadet du président et directeur général de la douane, d’enrichissement illicite.

Sénégal : les avocats commis d’office peuvent-ils défendre Hissène Habré contre son gré ?

08 septembre, 2015

Après 45 jours d’interruption, le temps pour les avocats commis d’office pour la défense d’Hissène Habré, de s’imprégner du dossier de l’ancien chef d’Etat tchadien, l’audience s’ouvre à nouveau ce lundi 7 septembre. Mais alors que l’accusé continue d’être traîné de force au palais de justice et qu’il garde le silence, les avocats commis d’office par le juge burkinabé peuvent-ils valablement le défendre aujourd’hui ?