All for Joomla All for Webmasters
 
Denis Sassou Nguesso a présidé personnellement la cérémonie de la pose de la première pierre le 13 mars dernier Denis Sassou Nguesso a présidé personnellement la cérémonie de la pose de la première pierre le 13 mars dernier

Congo-Brazzaville : 30 millions de dollars pour un centre de recherche en énergies renouvelables Spécial

  • 18 avril, 2018
  • Écrit par 
  • Publié dans ECONOMIE
  • Lu 263 fois
  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)

Le Congo Brazzaville sera dans une année doté d'un centre d'excellence pour la recherche en énergies renouvelables, plus précisément à Oyo dans le département de la Cuvette.

Les travaux de construction de cette infrastructure, ont été lancés en mars dernier par Denis Sassou Nguesso, le Président de cet Etat. Le centre en construction, de type R+, occupera une superficie de 10 000 m2, dont 2000 m2 pour les bâtiments et 300 m2 pour le laboratoire en plein air.

Fruit d'un accord- cadre convenu depuis le 31 décembre 2016 entre le Congo et la société pétrolière italienne ENI, ce projet vise à promouvoir l’accès à l’énergie fiable, durable et moderne. L'objectif , c'est également de favoriser une croissance économique soutenue et partagée ; établir des institutions de recherche, et de renforcer les capacités institutionnelles dans le secteur de l’énergie renouvelable.

Le budget alloué est de 30 millions de dollars US, soit 15 milliards de FCFA.

Selon le directeur général d’Eni-Congo, Lorenzo Fiorollo, « ce projet se focalisera sur la recherche en énergies renouvelables. Son financement est entièrement pris en charge par la société pétrolière italienne Eni et ce montant ne sera pas remboursable».

Pour le ministre congolais de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Aimé Coussoud Mavoungou, « la construction de ce centre va améliorer complétement le visage du système national de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, et ainsi créer une plateforme mutualisée et d’échanges d’expériences entre les chercheurs, les enseignants, les étudiants et le monde productif».

« A travers la construction de ce centre d’excellence d’Oyo, la République du Congo et la société pétrolière Eni marquent ainsi leur volonté commune de renforcer leur rôle d’acteur du développement favorisant la recherche sur les énergies renouvelables, l’accès à l’énergie et les opportunités du secteur privé dans le secteur de l’énergie », a conclu Aimé Coussoud Mavougou.

Le centre d'excellence pour la recherche en énergies renouvelables, est le second projet financé par la société pétrolière d'origine italienne.

La compagnie avait déjà consenti un investissement de 500 millions de dollars, soit 250 milliards de FCFA dans la construction d'une centrale électrique à Pointe-Noire. Sa capacité actuelle de production est de 300 MW, mais les autorités du pays souhaitent l'augmenter.

Précisons que ENI est le deuxième opérateur pétrolier au Congo Brazzaville, après le français Total. Le pays enregistre plus d'une vingtaine d'entités impliquées dans la distribution de l'or noir.

Likibani B

Karbonn

Journaliste, correspondant d'Afrique Progrès Magazine au Togo

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire