All for Joomla All for Webmasters
 

COOPERATION DECENTRALISEE : Du renouveau pour France et Madagascar  Spécial

 Les deuxièmes Assises de l'Action internationale des Collectivités territoriales malgaches et françaises se tiennent au Carlton d'ANTANANARIVO le 5 mars jusqu'au 7 mars 2018.

Sur une prévision de 350 personnes, les participants aux 2èmes Assises de la Coopération décentralisée entre France et Madagascar se dénombre à plus de 500 personnes. C'est dire de l'engouement des représentants des élus et représentants des collectivités territoriales malgaches et françaises dans des accords de coopération couvrant un vaste champ d'activités,  comme le développement rural, urbain, économique, l'eau et l'assainissement, le  tourisme, l'appui institutionnel,...etc.

Il s'agit de la deuxième édition de ce genre de rencontre, après une première en mai 2006. Après une douzaine d'années, celle-ci sert « d'un moment privilège pour permettre aux deux collectivités d'échanger autour des grands enjeux (...) voire un tremplin pour de nouvelles collectivités et de nouveaux acteurs » selon le message du secrétaire d'Etat auprès du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères français Jean-Baptiste LEMOYEN.

S'adressant aux participants, à côté de tous les chefs des institutions de Madagascar et la maire d'ANTANANARIVO ainsi qu'un parterre de corps diplomatique, le président malgache Hery RAJAONARIMAMPIANINA mise sur « le partage, la capitalisation des bonnes pratiques et la perspective pour les futures pistes de collaboration ». Tout en suggérant que les Assises soient un important rendez-vous aux collectivités territoires décentralisées ne bénéficiant pas encore de coopération décentralisée. « Que cette deuxième édition soit un renouveau du vivre ensemble entre les populations française et malgache ».

Madagascar dispose en effet 1695 communes, 22 régions et 6 provinces. Le premier accord de coopération entre les deux pays date de 1961, tandis que l'Ile de France (IDF) s'est engagé dans un partenariat avec la commune urbaine d'Antananarivo depuis 1990. Le Premier ministre Olivier MAHAFALY qui est également ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation fait savoir que le processus de la décentralisation se poursuit à Madagascar avec un levier fort qu'est la coopération décentralisée.

James RAMAROSAONA

(Antananarivo, 05 mars 2018)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

1 Commentaire