All for Joomla All for Webmasters
 

Sopamin valorise le patrimoine minier du Niger Spécial

Uranium, pétrole, or, phosphates, charbon, cuivre, fer, le sous-sol nigérien regorge de richesses minières dont seulement une partie est exploitée.

Pour relancer le développement économique, les responsables nigériens ont créé un cadre favorable pour attirer les investisseurs.

Dans le secteur minier, la Sopamin joue un rôle très important puisque c'est elle qui gère la participation de l'Etat nigérien dans les sociétés minières.

La Sopamin a vu le jour en 2007.
Suite à l'adoption du Code Minier de 2006, l'Office National pour la Recherche et l'Exploration Minière (ONAREM) a été remplacé par deux nouvelles entités créées: le Centre pour l'Exploration Géologique et Minière (CRGM), et la Société du Patrimoine des Mines du Niger (SOPAMIN) qui supervise les actifs miniers du Niger. Ainsi on a confié à SOPAMIN la gestion des actions de l'État dans les entreprises d’exploitation de l'uranium et on l’a chargée de la commercialisation des minerais du Niger. Lorsqu'un permis d’exploitation minière est délivré, l'Etat nigérien bénéficie d’actions gratuites dans le projet à hauteur de 10% du capital, mais sa participation ne doit pas dépasser 33%.

Dans le domaine de l'uranium par exemple, la SOPAMIN détient des parts dans COMINAK, SOMAIR et SOMINA. Dans le secteur aurifère, la SOPAMIN détient des participations dans la Société des Mines du Liptako (SML).

Quant au CRGM créée également suite à la fermeture de l'ONAREM, c'est un interlocuteur et un partenaire privilégié des organismes intéressés par la prospection des ressources du sous-sol nigérien. Sa principale mission est de promouvoir le développement minier du Niger.

Notons que le Niger compte valoriser son potentiel minier. C'est dans ce sens le Programme de Renforcement et de Diversification du Secteur Minier au Niger (PRDSM) a été mis en place. 

 

Valoriser le potentiel minier

Le sous-sol nigérien est riche en ressources minières dont certaines sont exploitées telles que l' uranium, l’or, le charbon.

De nombreux permis miniers ont été accordés ces dernières années. D'autres permis sont encore disponibles pour les investisseurs intéressés.

Récemment en décembre 2016, des nouveaux permis de prospection minière ont été octroyés aux compagnies minières XANTUS et Endeavour Mining, qui vont investir respectivement dans l’exploration de lithium et d’or dans les régions de Tillabéry et Agadez.

Selon un responsable du ministère des mines, plusieurs permis miniers restent à octroyer aux sociétés intéressées à investir au Niger.

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Juillet 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31