All for Joomla All for Webmasters
 

Cameroun : l’heure des déclarations d’impôts en ligne a commencé, finies les pertes en centaines de milliards de Fcfa Spécial

C’est fait ! Les déclarations d’impôts au Cameroun pourront se faire désormais grâce au nouveau système mis en place, la télédéclaration.

Il est désormais possible au Cameroun de souscrire les déclarations statistiques et fiscales via internet. Depuis le 4 avril dernier les contribuables des entreprises ont été invités à transmettre la version électronique de leur déclaration annuelle via la plateforme de la télédéclaration. Un fait qui marque le début d’une nouvelle ère avec en filigrane la diminution des malversations dont souffraient les fonds issus de l’impôt. Y’a-t-il meilleure façon de lutter contre la corruption ?

On rappelle que lors de l’exercice 2016 la Direction générale des impôts a collecté 1715 milliards de FCFA, contre 1585 milliards initialement attendus, soit un surplus de 130 milliards de Fcfa (200 millions d’euros) sauvés. D’après les prévisions de la DGI, on devrait passer au cours de cet exercice 2017 à 1843 milliards de FCFA, soit une augmentation de 128 milliards de Fcfa par rapport à l’exercice passé.

Mais l’Etat devrait poursuivre ses efforts d’augmentation du débit et mettre un accent sur la qualité du service internet au niveau national. A cette date, seules les villes de Douala et Yaoundé avaient la possibilité de procéder à une déclaration fiscale électronique. Mais ce système concernait uniquement les déclarations fiscales immobilières.

D’ici la fin de cette année 2017, propos du DGI à l’appui, le Cameroun devrait procéder à « l’installation des terminaux électroniques de paiement des impôts et taxes dans les services fiscaux, ainsi que la mise en place d’un dispositif d’encaissement en espèces auprès des guichets des banques ; l’extension du paiement des impôts par téléphone portable et la mise en place d’un système de déclaration par téléphone portable pour les petits contribuables »

 

Plusieurs secteurs d’activité vont être boostés

Ce passage au digital va booster l’activité de plusieurs secteurs de l’économie camerounaise. De l’avis du chargé des questions économiques d’Afrique Progrès Magazine, on devrait assister à une hausse de la pénétration bancaire à 20% en ce moment. Toutes les sociétés ou presque devront disposer d’un compte bancaire pour faciliter ces opérations d’un genre nouveau. Le mobile banking va de son côté connaître une hausse de son activité dans ce pays où la plupart des usagers d’internet le font via un appareil mobile.

Au niveau de la diaspora camerounaise au Maroc, plusieurs voix se sont levées pour saluer cette arrivée. C’est le cas notamment de Ndenbe, qui affirme que « finalement le renouveau est en marche ». Plus de 34 ans après l’arrivée au pouvoir du président camerounais Paul Biya, le pays connait un train de développement soutenu depuis huit ans. De quoi faire croire que l’émergence 2035 est possible. Afrique Progrès Magazine

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31