All for Joomla All for Webmasters
 

Cameroon Business forum: la 7ème édition s’ouvre ce 15 mars Spécial

La septième édition du Cameroon Business Forum qui s’ouvre ce jour dans la capitale économique camerounaise (Douala) sous le le thème « Pour une meilleure perception du climat des affaires au Cameroun », tablera sur la perception de l'environnement des affaires au Cameroun et le relèvement de son rang au classement Doing Business.

Présidée par le premier ministre camerounais Philémon Yang, la septième édition du Cameroon Business Forum qui a débuté ce 15 mars à Douala, se déroule dans un contexte assez particulier. Lors de la dernière édition qui s’est déroulée le 9 mars 2015, les acteurs des pouvoirs public et privé ont adopté plusieurs recommandations entre autre: la création d’entreprises, le paiement des impôts, le commerce transfrontalier, l’accès à la propriété, le permis de construire, la promotion de l’investissement, l’accès au financement et l’obtention de prêt, l’inspection et la gouvernance et l’économie. Tout ceci dans le but d’améliorer le climat des investissements et le rang du Cameroun dans le classement du “Doing Business” ou celui d’autres agences de notation, et ainsi favoriser le développement des investissements locaux et étrangers au Cameroun.

Or dans le dernier rapport du Doing Business de la Banque mondiale publié en octobre 2015, le Cameroun occupe la 172ème place sur 189 économies évaluées. Soit quatre place en moins que l’année dernière (168). Il nous revient que l’évaluation qui a conduit à ce classement, s’est basée sur des critères tels que, l’obtention des prêts, la création d’entreprises et le raccordement de l’électricité, le transfert de propriété, l’octroi du permis de construire ainsi que la protection des investisseurs minoritaires. Dans ces critères d’évaluation utilisés par le Doing Business on retrouve les recommandations faites à l’édition 2015 par les acteurs des secteurs public et privé présents à cette rencontre. Ce qui voudrait dire suite à ce recul que les objectifs que ces participants s’étaient fixés, n’ont pas été atteints. Il sera certainement question lors de ce rendez-vous annuel, d’évaluer l’engagement de la 6ème édition afin de ressortir les manquements à l’origine de cet échec.

Les objectifs du Cameroon Business Forum

Ce forum qui a vu le jour en 2009 sur une initiative du gouvernement, avec l’appui de la Société financière internationale (Groupe de la Banque mondiale), est destiné à appuyer les pouvoirs publics dans leurs efforts en faveur d’une croissance économique inclusive. C’est aussi une occasion comme le soulignait le premier ministre Philémon Yang lors de la précédente édition, de « rendre visible l’action des pouvoirs publics dans certains domaines majeurs afin d’améliorer la perception qu’ont les opérateurs économiques de la facilité d’entreprendre au Cameroun ». Pourtant cette tâche ne semble pas aussi aisée à accomplir par les acteurs tant du secteur public que du secteur privé. Lors de la dernière édition, l’on apprenait que les 36 recommandations adoptées au cours du Forum précédent avaient connu un taux d’exécution de 50%. Dans les milieux d’affaires, le Mouvement des entrepreneurs du Cameroun continue pour sa part de relever des pesanteurs internes et externes qui affichent l’essor d’un secteur privé national performant. Téclaire NGO NYECK

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31