All for Joomla All for Webmasters
 
Le premier ministre marocain Abdelilah Benkirane (g.) avec Gerd Müller le ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement. Le premier ministre marocain Abdelilah Benkirane (g.) avec Gerd Müller le ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement.

L’Allemagne débourse 400 millions d’euros pour la construction d’infrastructures solaires au Maroc Spécial

  • 02 mars, 2016
  • Écrit par 
  • Publié dans ECONOMIE
  • Lu 949 fois
  • Évaluer cet élément
    (2 Votes)

Au Maroc où les projets de construction des centrales solaires s’empilent, c’est un nouvel engagement que la République fédérale d’Allemagne vient de prendre. Dans un accord signé samedi 27 février, l’Allemagne s’est engagée à financer le Maroc à hauteur de 400 millions d’Euros pour la construction de nouvelles installations solaires à Midelt, dans le centre du Royaume.

En visite au Maroc de la fin de la semaine dernière, Gerd Müller, ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, a procédé à la signature d’un accord à Ouarzazate avec Mustapha Bakkoury, président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (Masen). Selon les termes de cet accord, l’Allemagne s’engage à financer à hauteur de 400 millions d’euros, la construction de nouvelles infrastructures solaires. Cette fois c’est à Midelt que le projet sera exécuté.

Le 4 février dernier les autorités marocaines ont procédé à l’inauguration de la de la centrale Thermo-solaire Noor 1 en présence de plusieurs personnalités venus du monde à Ouarzazate. Ce lancement de Noor 1 qui s’inscrit dans le programme du Royaume de se doter de 2 000 MW d’énergie d’origine solaire, devrait se poursuivre avec notamment les trois autres unités, Noor 2, Noor 3, Noor4. A terme, selon les estimations marocaines, le complexe Noor devrait devenir le plus important du monde.

Précisons que la construction de Noor I a été confiée à la société saoudienne Acwa, tandis que Noor II et Noor III sont assurés conjointement par le saoudien Acwa et l’Espagnol Sener. Pour Noor IV, le processus de sélection lancé en juillet dernier, n’a pas encore rendu son verdict.

Désormais l’apport allemand dans la construction des centrales solaires au Maroc vient d’atteindre 864 millions d’euros, des chiffres qui démontrent l’intérêt du gouvernement allemand d’appuyer les démarches africaines dans un secteur permettant à la fois de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et d’inscrire le continent africain au premier plan du combat contre le réchauffement climatique. AFPmag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire