All for Joomla All for Webmasters
 

Nigeria: MTN payera une amende de 3,5 milliards de dollars à l’Etat Spécial

Pour n’avoir pas respecté une mesure prise dans le cadre de la lutte contre le terrorisme le 6 août dernier, MTN, groupe télécom sud-africain, a été condamné en novembre à verser 5 milliards de dollars à l’Etat nigérian. La peine qui vient d’être revue à la baisse tournerait autour de 3,5 milliards de dollars, une somme qui doit être versée avant la fin de cette année.

Coup dur pour MTN au Nigeria. Le géant groupe télécom sud-africain vient de voir sa peine confirmée. Pour avoir gardé actives des cartes SIM dont les utilisateurs n’étaient pas identifiés, le groupe avait été condamné à verser 5 milliards de dollars à l’Etat nigérian. L’amende a été revue à la baisse, 3,5 milliards de dollars à verser avant la fin de cette année.

La mesure de désactivation des SIM d’utilisateurs non identifiés avaient été prises au mois d’août dernier à la demande de Muhammadu Buhari, ex-général de l’armée nigériane et nouveau chef d’Etat. On se rappelle que le 6 août de l’année en cours, l’Etat avait donné une semaine à l’ensemble des opérateurs téléphoniques pour procéder à l’identification de tous leurs abonnés. Pour chaque abonné non identifiés l’opérateur encourait le risque de payer 1 000 dollars d’amende. Pourtant au bout du compte l’opérateur sud-africain avait encore près de 38 millions de cartes SIM non-identifiés dans la nature, un fait que le régime Buhari qui est au front contre les terroristes de Boko Haram, n’a pas pardonné complètement.

Les négociations ont été menées pour la diminution de cette amende par le groupe Télécom, mais le gouvernement n’a pas pu se raviser à baisser plus, question d’envoyer un signal fort à tous les récalcitrants. Le sort des 38 millions de SIM dans la nature n’a pas été précisé, mais le risque de désactivation reste important. AFPmag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire