All for Joomla All for Webmasters
 

Alors que le terrorisme religieux, porté par les salafistes, continue sa poussée, Mohamed VI, souverain du royaume chérifien et héritier du trône de la dynastie Alaouite, est au four et au moulin dans la promotion d’un islam tolérant. Depuis quelques temps le souverain appelle le continent dans une sorte de coopération religieuse. Récemment, la création de la fondation Mohamed VI des Oulémas d’Afrique, une action qui intervient après tant d’autres, signait le début d’une nouvelle ère.

Ce lundi 27 juillet, a démarré dans la ville de Rabat, la cinquième édition du festival international des arts et de la culture, Eté des Oudayas. Cet important évènement, initié par Hassan Mégri l’année 2011, et soutenu aujourd’hui par les autorités du royaume sa majesté le Roi Mohamed VI y compris, est une occasion pour les artistes venus de part le monde, de chanter sur le site historique des conquêtes arabo-musulmanes.

 

En 10 ans, le festival « Evala » en pays Kabyè (FEPAK) s’est révélé être un puissant élément de développement, un fermant de développement, de cohésion et de construction de l’édifice national.

C’est en ces termes que le reluisant bilan d’existence de cet événement culturel, a été dressé puis présenté vendredi à la presse, par le comité d’organisation présidé par Emile Baobadi KAO.

 

A la Sorbonne de Paris où quelques 1 500 chercheurs venus du monde entier se sont donnés rendez-vous ce 8 juillet pour débattre des questions africaines, on examinera entre autres thématiques : les révolutions et les mouvements citoyens, les rébellions armées et le terrorisme religieux, la santé publique et les enjeux environnementaux, la gouvernance et la justice, le féminisme et la mobilisation artistique en Afrique. Cette 6ème conférence européenne des études africaines (ECAS) a été co-organisée par le réseau européen d’africanistes AEGIS et deux laboratoires du CNRS, Les Afriques dans le monde (LAM) et l’Institut des mondes africains (IMAF).

Du 8 au 10 juillet, Paris abrite la 6ème conférence européenne des études africaines (ECAS). Co-organisée par le réseau européen d’africanistes AEGIS et deux laboratoires du CNRS, Les Afriques dans le monde (LAM) et l’Institut des mondes africains (IMAF), cette rencontre est l’occasion d’examiner les questions relatives aux révolutions et aux mouvements citoyens, aux rébellions armées et au terrorisme religieux, à la santé publique et aux enjeux environnementaux, à la gouvernance et à la justice, au féminisme et à la mobilisation artistique en Afrique.

Le « comeback » de Clara Lawson

vendredi, 26 juin 2015 22:22
La styliste Clara Lawson
La créatrice de mode Clara Lawson

Absente du Togo depuis plus d’une vingtaine d’années passées en Europe et aux Etats-Unis, la styliste togolaise créatrice de mode de renommée internationale, Clara Lawson Ames signe son retour  au bercail avec une soirée Glamour  « VIP » dans un concept intitulé « Nuit de la Gratitude ».

Le projet révélé vendredi à la presse nationale et internationale va être concrétisé le 04 juillet prochain au bord de la piscine de « Sarakawa », un des prestigieux hôtels de la capitale togolaise.

Archives

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31