All for Joomla All for Webmasters
 
La chanteuse SEHAM Dominick sur scène La chanteuse SEHAM Dominick sur scène

SEHAM Dominick, chanteuse ivoirienne évoluant au Maroc : "Je chante l'Afrique" Spécial

Série : Ces artistes étrangers qui évoluent au Maroc

Retrouvez les Interviews et reportages sur www.afriqueprogres.com

Alors que le Maroc est entré dans une nouvelle phase de son histoire avec le lancement le 1er janvier 2014 de la régulation des migrants étrangers sur son territoire, Afrique Progrès Magazine travaille à trouver les talents étrangers qui évoluent au Royaume du Maroc. Question de mettre en évidence la dynamique d’une politique saluée par la communauté internationale. Après Jah Bongo et Fahad bastos, pour citer nommément ces deux artistes qui évoluent au Maroc, nous vous proposons, Seham Dominick, artiste chanteuse d’origine ivoirienne.

Vous vivez au Maroc depuis combien de temps et dans quel cadre êtes-vous venu poursuivre votre carrière ici ?

SEHAM Dominick : Je suis au Maroc depuis 2007. Je suis venue justement dans le cadre de la musique, parce que, à l'époque c'était l'envie d'aller sous d'autres cieux, voir ce qu'il y avait ailleurs, parce que je chantais déjà à Abidjan, et donc j'avais des anciens qui étaient arrivés ici, à l'époque l'immigration n'avait pas encore atteint cet ampleur-là. Je veux dire les quelques personnes qui étaient venues ici au départ m'avaient dit beaucoup de bien par rapport au travail qu'ils faisaient ici, et donc moi aussi je voulais venir vivre ma propre expérience.

Votre expérience au Maroc, comment la traduisez-vous, est-ce que c'est un succès jusqu'à présent ? Voulez-vous revenir sur les aspects importants de votre expérience au Maroc ?

S: Euh... je veux dire toute expérience a quelque chose de positif. Et donc, je veux dire, ça m'a apporté beaucoup, en expérience je veux dire musicalement parlant, aussi en relation professionnelle. Et puis, je veux dire au Maroc j'ai pu travailler j'ai pu me produire sur certaines scènes comme quelques festivals au Maroc. Je ne parlerais pas pour l'instant de succès parce que chacun a sa notion de succès, ce à quoi il aspire, il sait à quel niveau il veut arriver, pour l'instant j'y travaille. Je me donne les moyens d'y arriver en fait.

Est-ce que vous travaillez en ce moment sur un album ? Est-ce que vous évoluez dans un groupe ?

S: Je travaille sur un album personnel. Je veux dire, je travaille aussi dans un groupe. Je participe, je collabore avec certains musiciens dans des orchestres de façon permanente. J'anime des soirées, voilà, donc je travaille de façon constante sur un album. J'ai déjà fait sortir un single il n’y a pas longtemps. Et donc je suis en train de parachever les autres chansons. 

 

SEHAM Dominick

 

Le titre de ce single parle de quoi exactement ? Qu'est-ce qui vous inspire quand vous écrivez vos chansons ?

S: De façon générale c'est évident, tout ce que nous connaissons comme réalité je veux dire en Afrique, surtout parce que d'abord je suis africaine, comme le dit l'adage, la charité bien ordonnée commence par soi, je chante donc l'Afrique. Et quand je chante l'Afrique c'est l'espoir d'un éveil de conscience, l'espoir que l'Afrique atteigne un certain seuil dans un avenir proche. Que l'Afrique se développe, que les africains prennent conscience de tout ce qu'ils ont comme potentiel, de tout ce qu'ils ont comme possibilités pour faire de ce continent l'un des plus grands. C'est ce que généralement je chante dans ma composition. Généralement je personnifie l'Afrique, j'appelle toujours l'Afrique Mama Afrika. Je la personnifie en même temps que je pleure ses malheurs, mais je lui exprime aussi le fait que j'ai foi, J'ai foi que demain les choses changeront, tout ce qu'il y a de négatif va changer.

Le Maroc aura été quoi pour vous ? Est-ce qu’avec la nouvelle politique migratoire les choses se sont ouvertes pour vous ?

S: Pour moi personnellement le Maroc aura été une terre d'accueil. Comme une deuxième patrie. Parce que comme je vous l'ai dit tout à l'heure je suis là depuis 2007, et franchement de façon personnelle, j'ai acquis beaucoup de choses sur le plan humain, sur le plan professionnel, des opportunités se sont offertes à moi et de façon générale le Maroc est aujourd'hui ce pays-là qui fait beaucoup pour la promotion de la culture africaine. Et même sur le plan politique, sur le plan développement le Maroc joue un très très grand rôle. Il est en phase pratiquement de devenir le leader de l'Afrique. Donc, voilà je pense beaucoup de biens de ce pays-là, personnellement mais je veux dire aussi au regard de tout ce que nous avons comme actualité, tout ce que nous avons comme projets, voilà le Maroc fait beaucoup. Le Maroc fait beaucoup.

Propos Recueillis par Onésiphore NEMBE

Onésiphore NEMBE

Directeur de publication

Laissez un commentaire

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30