All for Joomla All for Webmasters
 
Défilé des troupes de la France libre devant le Général De Gaulle en Septembre 1940 à Douala, Cameroun.
Défilé des troupes de la France libre devant le Général De Gaulle en Septembre 1940 à Douala, Cameroun.

Entre 1955 et 1971, ce sont quelques centaines de milliers de camerounais issus des peuples Bassa’a dans le littoral et le centre et du peuple Bamiléké issu de la région Ouest du pays, qui ont été massacré par la jeune armée nationale camerounaise soutenue par l’administration coloniale française. Ces massacres jamais avoués officiellement, ont été reconnu par le général Sémengué et pourraient être admis par François Hollande lors de son voyage à Yaoundé le 3 juillet prochain.

Massacre de l’UPC au Cameroun : l’histoire en parle, les officiels presque jamais, c’est à croire que le plus grand crime jamais perpétré dans l’histoire du Cameroun et dans l’histoire de nombreuses ex-colonies françaises, est une pure invention selon les termes de François Fillon. Alors que ce dernier était encore premier ministre français en 2009, interrogé lors d’une conférence de presse au sujet de la responsabilité française dans ces massacres, il affirmait : « Madame, ceci est une pure invention ! »

Agathon Rwasa
L'opposant burundais Agathon Rwasa se plaint de l'arrestation de plusieurs des militants de son parti.

Ce samedi a connu une nouvelle vague d’arrestations de militants de partis d’opposition au Burundi. Ces derniers sont accusés par le régime d’être mêlés aux manifestations qui ont secoué Bujumbura ces derniers mois, des allégations que Agathon Rwasa, le leader des FNL-Rwasa, invalide complètement.

D’abord Evangeline Kamaro, présidente locale de la ligue des femmes du FNL-Rwasa, ensuite Augustin Burikukiye, médecin et  représentant des FNL-Rwasa à Cibitoke, tous deux arrêtés par la police  ce samedi 27 juin dans leur domicile, le train des arrestations d’opposants au régime de Bujumbura continue. Selon les autorités, il s’agit là de personnes ayant participé aux manifestions qui ont secoué le Burundi depuis le 26 avril dernier, des allégations qu’Agathon Rwasa conteste entièrement.

La coordination togolaise du Club RFI (un regroupement des auditeurs de la radio mondiale), va s’engager dans la lutte contre la consommation des faux médicaments, à travers une campagne de sensibilisation lancée vendredi à Lomé.

L’opération est une opportunité pour les responsables de ladite structure, d’appeler à une mobilisation de l’opinion publique togolaise vis-à-vis du danger que constitue la prise des médicaments de rue pour la santé publique.

Ogar assurance est implanté au Togo

vendredi, 26 juin 2015 21:36

La Fédas Togo devient Ogar Assurances.Depuis la semaine dernière, la Fédérale d'Assurances du Togo (FEDAS) est devenue OGAR Assurances.

Le groupe  gabonais d’assurances et de réassurances ‘Ogar ‘, vient de s’implanter au Togo où il a racheté la compagnie FEDAS  en difficultés financières et de mauvaise gouvernance depuis 3 ans.

Le Togo devient ainsi le second pays d’implantation de ce groupe en Afrique de l’Ouest où le groupe ambitionne développer sa présence commerciale, après le Bénin.

 

Le Togo et le Bénin ont acquis leur souveraineté aérienne, à la suite d’une opération de basculement réalisée jeudi à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé.

Les deux Etats frontaliers se partagent donc dorénavant, un espace aérien commun dont le contrôle est assuré par 4 radars depuis le Niger, le Sénégal, le Bénin et le Togo.

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31