All for Joomla All for Webmasters
 

Somalie : Deux chefs Shebab tués parmi lesquels le cerveau présumé de l'attaque de l'université de Garissa Spécial

  • 02 juin, 2016
  • Écrit par 
  • Publié dans ARCHIVE
  • Lu 391 fois
  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)

Abdulallahi Haji Da'ud, le commandant en chef des islamistes shebab ainsi que Mohamed Mohamud Ali, le cerveau présumé de l’attaque menée en avril 2015 par les islamistes shebab contre l’université de Garissa (Kenya), ont été tué respectivement par une frappe américaine et une opération de l’armée somalienne.

 Ce Mercredi, le Pentagone a annoncé avoir abattu un important chef des islamistes shebab lors d’une frappe aérienne alors qu’il se dirigeait vers le Sud du pays. Selon le porte-parole du Pentagone, Peter Cook,  "Il a été le principal coordonnateur d'attaque des Shebab en Somalie, au Kenya et en Ouganda". Abdulallahi Haji Da’ud  tué ce vendredi a déjà coordonné des attaques en Somalie, au Kenya et en Ouganda.

Dans le même temps, l’armée somalienne tue Mohamed Mohamud Ali

Dans  le même temps, l’armée somalienne a annoncé la mort du cerveau présumé de l'attaque menée en avril 2015 contre l'université de Garissa (Kenya), qui avait fait 148 morts, dont 142 étudiants. Lors de sa conférence de presse à Kismayo, le ministre de la Sécurité de l'Etat somalien du Jubaland, Abdirashid Janan a tenu à préciser que “Seize hommes armés, dont quatre hauts commandants parmi lesquels Mohamed Mohamud Ali (…) ont été tués par des commandos somaliens et les forces spéciales du Jubaland” dans la nuit de Mardi à mercredi.

Même si les responsables locaux ont paradés avec les corps de certains responsables shebab tués, le porte-parole de l’armée Kenyane, David Obonyo se réserve de confirmer la mort de Mohamed Mohamud car selon lui « les faits se sont produits dans une zone qui n’est pas sous notre contrôle, mais placée sous la responsabilité des troupes éthiopiennes ».

Cette réserve est d’autant plus importante qu’on se souvient qu’en 2015, la tête de Mohamed Mohamud Ali avait été mise à prix par les autorités Kenyanes (200 000 euros pour sa capture) qui par ailleurs en Juillet 2015 avaient annoncé la mort de ce dernier avant de se rétracter quelques jours après.

Une chose certaine est que cette opération permettra de « perturber les projets d'attaque à court terme", et sauver "de nombreuses vies innocentes » ; c’est ce qui ressort du communiqué de la défense américaine.

Créée en 2006, la milice des Shebab (aussi orthographiée Al Chabaab, ou Al Chabaab Al Mujahideen de son nom complet, ce qui signifie «Les jeunes prêts à se sacrifier») sont une émanation des Tribunaux islamiques, qui ont contrôlé pendant six mois en 2006 le centre et le sud de la Somalie, et avaient pour objectif d’instaurer un État régi par la charia, la loi coranique. Ces jihadistes affiliés à Al-Qaïda –à qui ils ont prêté allégeance en 2010- sèment la terreur depuis une décennie en Somalie mais aussi au Kenya.

 

Ils ont revendiqués un attentat ce mercredi un attentat à la voiture piégée contre l’hôtel Ambassador à Mogadiscio. Y. Mbock/ Afp Mag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31