All for Joomla All for Webmasters
 

Le massacre des lycéennes enlevées à Chibok n’est qu’un acte d’essoufflement de plus.

 

Boko Haram sera peut-être stoppé par la force multinationale, mais pour les lycéennes de Chibok, enlevées l’année dernière par les combattants de la secte, il se fait tard. La rumeur de leur récent massacre n’attend plus que la confirmation des médecins légistes. Cet énième massacre et d’autres actes récents, établissent la paralysie et l’essoufflement de la secte.

Alors qu’on est sans nouvelle des 219 lycéennes de Chibok enlevées au Nord-Est du Nigeria par les islamistes de Boko Haram il y a un an, le Jordanien Zeid Ra'ad al-Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l'homme à l'ONU, pense qu’il serait trop tard pour les retrouver en vie. Elles auraient été massacrées peu de temps avant l’offensive menée par la force multinationale contre les positions islamistes à Bama, deuxième plus grande agglomération de l'État de Borno.

Abubakar Shekau : « la seule façon de les revoir au paradis ».

Certains témoignages avancent que des massacres de masse ont été perpétrées ces dernières semaines et que les lycéennes de Chibok seraient parmi les victimes.  Le plus vrai de l’histoire est le propos de cette femme récemment libérée qui déclare avoir vu les filles à Gwoza, quelques jours avant que le bastion islamiste tombe. C’est dans cette ville que leurs « maris » les auraient massacrées avant la bataille pour « Les revoir au paradis » selon Abubakar Shekau.

Un autre acte qui prouve l’essoufflement de la secte.

Il y a quelques semaines Boko Haram a prêté allégeance à Daesh, un acte qui démontre son affaiblissement et  vise à interpeller l’Etat islamique à voler à son secours. La promesse des islamistes d’interdire la tenue des présidentielles n’a pas été tenue non plus. En cause la secte a perdu la plupart de ses bastions et de ses combattants.

Le massacre des lycéennes de Chibok, s’il a été perpétré, montre que les combattants savent que leur sort est scellé. Et  si pour Abubakar Shekau leur meurtre permet un revoir au paradis, c’est bien parce que la fin s’est rapprochée. AFPmag.

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31