All for Joomla All for Webmasters
 

Le Nigeria reçoit 64 millions de dollars pour des dettes d’électricité du Niger et du Bénin

20 novembre, 2017

Dépendant de l’énergie électrique du voisin nigérian, le Niger et le Benin viennent de verser la somme de 64 millions de dollars pour s’acquitter de leur dette d’approvisionnement. C’est la deuxième fois en six mois que les deux pays s’exécutent.

Ebola : le FMI accorde un allègement de dette de 100 millions de dollars aux pays touchés.

30 mars, 2015

 

Le président de la Guinée Alpha Condé (à droite) salue la directrice générale de la FMI Christine Lagarde avant une réunion sur la crise de l’épidémie Ebola lors des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale le 9 Octobre 2014 à Washington, DC (Etats-Unis).
Le président de la Guinée Alpha Condé (à droite) salue la directrice générale du FMI Christine Lagarde avant une réunion sur la crise de l'épidémie Ebola lors des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale, le 9 Octobre 2014 à Washington, DC (Etats-Unis).

 

Jeudi dernier le porte-parole du FMI a annoncé qu’un cinquième de la dette des pays touchés par l’épidémie Ebola a été effacé après la mise en place d’un mécanisme destiné à réguler « les catastrophes de santé publique »

C’est un allègement de dette de 100 millions de dollars, soit un cinquième de leur dette que le Libéria, la Sierra Léone et la Guinée, pays touchés par le virus Ebola depuis plus d’une année, ont bénéficié la semaine dernière. L’annonce de cette libéralité a été faite jeudi dernier au cours d’une conférence de presse donnée par William Murray. Le porte-parole du FMI précise que « La crise d’Ebola n’est pas encore finie », mais que « dans la limite de son mandat »  le FMI agira pour enrayer l’épidémie. Quelque part le même homme souligne que « Le Fonds a désormais entièrement rempli ses obligations » ; des propos dont la contradiction n’est que très frappante.

Avec la situation de ces trois pays et la multiplication des appels à l’annulation totale de la dette, le FMI a lancé un nouveau mécanisme pour les "catastrophes de santé publique", lequel a permis d’apporter cet allègement à ces trois pays encore touchés par la fièvre hémorragique due au virus Ebola. Le Libéria bénéficie donc de 36,5 millions de dollars, la Guinée 29,8 millions de dollars et la Sierra Leone 29,1 millions de dollars.

Cet allègement de dette poursuit le but de permettre à ces principaux pays touchés par Ebola d’augmenter leurs dépenses publiques en matière de santé mais est aussi une infime compensation dont le but est de doper les économies fragilisées de ces pays. Puisque dans tous ces trois pays le ralentissement de l’économie a été trop fort à cause de la fermeture des frontières et de leur quasi exclusion de la scène internationale.

Au-delà de cet allègement, le FMI qui tente de se rattraper après tous ces mois de critiques par les chercheurs et les ONG au sujet des cures d’austérité qu’elle avait imposées aux Etats de la région ouest Afrique entre les années 1980-1990, lesquelles ont affaibli les systèmes de santé, permet désormais à ces pays des prêts à un taux zéro jusqu’à hauteur de 290 millions de dollars, contrairement aux 130 millions d’avant. AFPmag. 

Asphyxiée par ses dettes, la Kenya Airways procède à la cession d’avions.

23 avril, 2015

Kenya Airways, fleuron de l’entreprise aéroportuaire Est-africaine est en passe de céder de vieux appareils et plusieurs actifs fonciers pour payer une dette de 830 millions de dollars.

Avec la chute des arrivées de touristes au Kenya, la compagnie aérienne Kenya Airways a connu une réduction sensible de son activité aérienne. A cause d’une dette de 830 millions de dollars aujourd’hui, la compagnie est en passe de céder certains vieux appareils de sa flotte et des actifs fonciers. La déclaration a été faite le 17 avril dernier par Mbuvi Ngunze, directeur général de la compagnie.

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31