All for Joomla All for Webmasters
 

Cameroun : Vers une production d’énergie électrique de 6000 MW à l’horizon 2030

26 mars, 2018

Objectif : réduire le déficit estimé à environ 300 MW, relever le défi d’une énergie abondante, à moindre coût et de qualité et équilibrer la balance commerciale. 

Le Ghana sur la voie de la croissance

13 mars, 2018

Le Ghana renoue avec une croissance forte sur fond d’augmentation des exportations de pétrole et d’or.

Projet dorsale à fibre optique d’Afrique centrale : la BAD octroie un don plus de 10,5 milliards de F.CFA pour la composante RCA

24 janvier, 2018

Un accord de don d’environ 16,68 millions d’euros, soit plus de 10,5 milliards de F a été signé le 17 janvier dernier à Bangui, entre les autorités centrafricaines et le Responsable-pays de la Banque africaine de développement (BAD), Joël Sibaye Tokindang en présence de l’ambassadrice de l’Union européenne Samuela Isopi. L’accord porte sur le financement du « Projet dorsale à fibre optique d’Afrique centrale (CAB)-Composante RCA ». A travers cet appui financier, la BAD envisage d’interconnecter par la fibre optique la Centrafrique, le Cameroun et le Congo.

Etablissement des Comptes régionaux : une mesure utile pour cerner la croissance des collectivités territoriales

08 novembre, 2017

Engagées dans le développement de leur circonscription administrative, les collectivités territoriales entendent désormais maîtriser les comptes régionaux. Ce chantier qui a été entamé au Maroc dans la ville de Chefchaouen courant 2010, se poursuivait le 2 novembre dernier à l’hôtel Sofitel de Rabat où se tenait un atelier national organisé par Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique.

Chine/Afrique : vers une égalité de la balance commerciale ?

08 août, 2017

Le constat d’une montée en puissance des exportations africaines en direction de la Chine a donné le goût d’une coopération commerciale égalitaire à l’avenir. Au cours du premier semestre 2017, d’après des chiffres rendus publics par Pékin, la Chine et l’Afrique ont échangé pour un montant total de 85,3 Milliards de dollars, avec un écart de 9 milliards de dollars en faveur de Pékin.

Zambie : Une croissance de 4,3% du PIB attendue en 2017

03 août, 2017

Face à la conjoncture actuelle les autorités zambiennes espèrent une croissance du PIB de 4,3% en 2017.

Maroc : Les exportations du pays vont connaître une forte croissance

21 mai, 2017

Alors que le projet de ville nouvelle industrielle entre la Chine et le Maroc murit, le Royaume va connaître dans les années à venir une excroissance de ses exportations grâce à cet investissement de 10 milliards de dollars sur dix ans.

Burundi (1) : Vue panoramique de la situation du pays

31 mars, 2017

Retrouvez la situation détaillée (économique, sociale, politique, sécuritaire) des pays africains tous les jours sur Afrique Progrès Magazine, www.afriqueprogres.com . Dans la série : COMPRENDRE LES PAYS AFRICAINS

Face à la conjoncture actuelle l’économie camerounaise fait un bond de 4,8%

25 février, 2017

Les décisions courageuses prises par les autorités camerounaises en faveur d’une augmentation de la capacité énergétique du Cameroun, l’ouverture de la collaboration entre les secteurs public et privé, les multiples investissements dans des projets structurants pour citer seulement ces aspects, sont à l’origine de la résilience de l’économie nationale. Alors que la conjoncture actuelle a agenouillé plus d’un pays dans la sous-région, le Cameroun s’en sort avec une croissance de 4,8% en 2016.

Un avenir incertain appelle à des décisions intelligentes - la promesse d’une alliance agricole

13 décembre, 2016

Par Abdalla Hamdok

     Une grande incertitude plane alors que l’année 2016 s’achève. Au niveau mondial, beaucoup de questions restent en suspens avec le Brexit et les élections américaines. En Afrique, beaucoup de nos économies sont soumises à un stress important et les nouvelles concernant la baisse des prix des produits de base dans le monde, la menace du changement climatique et l’accès limité au financement agricole sont nombreuses. Ce n’est un secret pour personne que les taux de croissance plus modestes qui sont aujourd’hui prévus pour le continent ne suffisent pas à soutenir le récit d’une Afrique en essor que nous avons connu les années précédentes.