All for Joomla All for Webmasters
 

Projet dorsale à fibre optique d’Afrique centrale : la BAD octroie un don plus de 10,5 milliards de F.CFA pour la composante RCA

24 janvier, 2018

Un accord de don d’environ 16,68 millions d’euros, soit plus de 10,5 milliards de F a été signé le 17 janvier dernier à Bangui, entre les autorités centrafricaines et le Responsable-pays de la Banque africaine de développement (BAD), Joël Sibaye Tokindang en présence de l’ambassadrice de l’Union européenne Samuela Isopi. L’accord porte sur le financement du « Projet dorsale à fibre optique d’Afrique centrale (CAB)-Composante RCA ». A travers cet appui financier, la BAD envisage d’interconnecter par la fibre optique la Centrafrique, le Cameroun et le Congo.

RCA : Catherine Samba Panza dénonce une tentative de coup d’État

01 octobre, 2015

De retour à Bangui ce mercredi 30 septembre après quelques jours passés aux Etats-Unis où se tient en ce moment l’assemblée générale des nations unies, Catherine Samba Panza est montée au créneau pour dénoncer « une tentative de prise de pouvoir par la force ». Depuis trois jours la capitale centrafricaine est agitée par des manifestations.

RCA: Catherine Samba Panza dans la tourmente après une nouvelle flambée de violence à Bangui

28 septembre, 2015

Trente morts, plus de cent blessés, voilà le bilan provisoire des violences qui secouent la capitale centrafricaine depuis le samedi 26 septembre. Pour ces milliers de manifestants armés qui continuent de bloquer les routes, Samba Panza, la présidente de transition, doit quitter la tête du gouvernement, les militaires français doivent déguerpir et l’armée régulière doit reprendre le contrôle du pays.

Forum de Bangui : De nombreuses attentes indispensables à l’avenir centrafricain

04 mai, 2015
Bangui, centre-ville, près du PK0.
L’entrée du centre-ville de Bangui, près de PK0.

Le Forum de Bangui qui doit apporter la paix et la réconciliation en Centrafrique commence finalement ce lundi 4 mai. Pendant une semaine, 600 personnes vont discuter sur les orientations futures du pays et sur sa situation politique, économique, sécuritaire actuelle.

On aura attendu longtemps le Forum de Bangui, finalement il commence ce lundi 4 mai. A ce rendez-vous si important pour le retour de la paix et la réconciliation centrafricaine, 600 personnes vont assister directement et débattre pendant une semaine des enjeux actuels et futurs du pays.

RCA : Retour du siège de la Cemac à Bangui

15 mai, 2015
Le siège de la CEMAC à Bangui
Le siège de la CEMAC à Bangui

 

La signature de l’accord de paix de Bangui le dimanche dernier à la clôture du Forum pour la paix vient de recevoir un écho favorable de la part des autorités de la zone Cemac. D’ici un mois le siège de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale sera à nouveau en place dans la capitale centrafricaine.

Pendant que l’accord de paix entre les différents groupes armés centrafricains et l’Etat a été signé dimanche dernier et que les tractations pour le désarmement et la démobilisation des milices vont commencer, la zone Cemac a annoncé le retour de son siège dans la capitale centrafricaine. 

RCA: Les anti-balaka passent au kidnapping pour libérer le général Andjilo.

20 janvier, 2015

En République Centrafricaine où Ngaïbona Rodrigue, alias général Andjilo, un chef anti-balaka accusé pour des crimes et d’autres exactions graves, a été arrêté samedi 17 janvier 2015 par les troupes Camerounaises de la Minusca, les conséquences n’ont pas tardé. Les proches du général ont procédé à l’enlèvement d’une ressortissante française et d’un autre individu ce lundi 19 janvier 2015 à 9h.

Après d’intenses combats samedi dernier, Ngaïbona Rodrigue, alias général Andjilo a été arrêté par les troupes Camerounaises de la Minusca dans la localité de Bouca. Depuis, la libération du puissant général est devenue une obsession pour ses proches. Ce lundi 19 janvier 2015, les proches du chef de guerre accusé de crimes, de détention illégale d’armes de guerre, de pillages, sont passés au kidnapping pour exiger sa libération.

Une ressortissante française et un autre individu, d’origine centrafricaine probablement, ont donc été visés par cet enlèvement. Les deux travaillent pour Codis, une ONG médicale Catholique. La scène s’est déroulée à Bangui aux alentours de 9h ce lundi. Quatre hommes en armes se dressent devant le véhicule de l’ONG et forcent le chauffeur à s’arrêter. L’un d’entre eux, le frère spiritain Elkanna, pour des motifs non encore élucidés, est renvoyé, tandis que les quatre hommes embarquent les deux autres en direction de Boy-Babe un quartier de Bangui, devenu le repère des anti-balaka. Depuis cette minute les hommes du général demandent sa libération contre celle des otages.

Les négociations se sont ouvertes hier sous l’égide de l’archevêché et devraient en principe se poursuivre aujourd’hui. Toutefois cette situation d’impasse, entre d’un côté deux religieux et de l’autre un bandit qu’il serait impensable de remettre en liberté, déterminera ce qui compte le plus dans cette guerre contre les groupes armés qui sévissent en République Centrafricaine. AFPmag.

 

Archives

« Février 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Commentaires