All for Joomla All for Webmasters
 

Vera Songwe, de la CEA rencontre le premier ministre éthiopien et renouvelle l'engagement envers la transformation de l'Afrique Spécial

La Commission économique pour l'Afrique (CEA) et le gouvernement éthiopien ont renouvelé ce jeudi le 3 août 2017, leur engagement à travailler ensemble pour la transformation économique et sociale de l'Éthiopie et du continent africain en général.

Cet engagement vient de la nouvelle Secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe et du Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, lorsqu'ils se sont rencontrés dans ses bureaux, à d'Addis-Abeba.

Les deux dirigeants ont discuté d'un certain nombre de questions, y compris le besoin urgent du continent de renforcer sa mobilisation des ressources intérieures afin de financer son développement, les négociations en cours pour la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), le commerce intra-africain, les zones économiques spéciales, le changement climatique, la dimension genre, la paix et la sécurité.

Mme Songwe dit que suite au Brexit et les nouvelles politiques isolationnistes des États-Unis, il est nécessaire que l'Afrique s'unisse plus que jamais et tire profit de la menace que pose le multilatéralisme.

« Bien sûr qu'il existe une incertitude pour le moment, mais ce qui nous rend heureux, c'est le fait que cela se produit à un moment où l'Afrique recouvre sa voix », déclare Mme Songwe, ajoutant que le continent doit capitaliser sur la discorde créée par des voix dissidentes à l'encontre de la mondialisation.

« Nous devons nous unir en Afrique alors que d'autres se dispersent car nous avons une meilleure chance d'occuper le vide laissé par les autres si nous ne sommes pas solidaires. Nous ne résisterons à cette tempête que si nous travaillons en étroite collaboration pour la transformation de nos économies, mais plus encore si nous comptons sur nos propres ressources ».

La nouvelle patronne de la CEA indique que les institutions africaines doivent être réformées pour relever les défis du continent, y compris en ce qui concerne la mobilisation des ressources pour financer le développement du continent.

Pour sa part, le premier ministre convient que compter sur l'esprit de panafricanisme incarné dans la CEA et ses organisations sœurs, la Commission de l'Union africaine (CUA) et la Banque africaine de développement (BAD) continuerait de motiver le désir du continent de faire davantage pour lui-même.

« Le rôle collectif que ces institutions panafricaines jouent ajoute de la valeur à beaucoup de travaux en cours pour la transformation de l'Afrique », explique M. Desalegn, ajoutant que la CEA reste un acteur clé dans le développement de l'Éthiopie et du continent. Il remercie Mme Songwe pour son rôle en tant que membre du Comité du Président rwandais Paul Kagamé qui envisage de mettre en œuvre des réformes institutionnelles à l'Union africaine.

Le premier ministre informe qu'il est très heureux que Mme Songwe soit la première femme à être nommée au plus haut poste de la CEA, ajoutant que c'est un signe qu'on assiste à l'ascension des femmes africaines.

Les deux ont également abordé le sujet de l'accord de siège qui régit les relations entre la CEA et l'Éthiopie.

Avant sa rencontre avec le Premier ministre, la Secrétaire exécutive a effectué une visite de courtoisie au Ministère des affaires étrangères où elle a discuté de questions importantes concernant l'Éthiopie et le continent avec la Ministre d'État pour les affaires politiques, Hirut Zemene.

Vendredi, Mme Songwe rencontrera d'autres dignitaires, dont l'Ambassadeur du Cameroun en Éthiopie, Jacques-Alfred Ndoumbé-Eboulé, qui est également le Doyen du Corps diplomatique, le Ministre d'État à l'économie et à la coopération économique, Admasu Nebebe et le Vice-Président de l'Union africaine, Thomas Kwasi Quartey.

Laissez un commentaire

Archives

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31