All for Joomla All for Webmasters
 

Nigeria: Boko Haram Enlève une femme pour en faire une kamikaze, elle s’échappe et Parle Spécial

  • 24 mai, 2016
  • Écrit par 
  • Publié dans Afrique
  • Lu 1430 fois
  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)

Khadija Ibrahim, une jeune femme nigériane âgée de 30 ans, enlevée par Boko Haram qui voulait en Faire une Kamikaze réussit à échapper à ses ravisseurs. Dimanche devant la Presse, elle a décrit ce qui aurait pu devenir son dernier instant.

 

C’est ce Vendredi 20 Mai que la jeune femme, mère de trois enfants a réussi à s’échapper alors qu’elle avait été enlevée et droguée par ses bourreaux. « Tu vas faire l’œuvre de Dieu » lui avait – on dit après son enlèvement. Ce Dimanche, devant la presse Khadija a tenu sur demande du Gouverneur de l’Etat de Kano a relater les circonstances de son enlèvement et de sa fuite.

Au cours de cet entretien, le récit de Khadija vient confirmer une hypothèse selon laquelle les enfants kamikazes utilisées par Boko Haram ne sont généralement ni consentants ni conscients de leurs actes.

Un enlèvement des plus Banals

Alors qu’elle attendait un Bus vendredi dernier à la gare de Maiduguri, elle est soudainement accostée par un Véhicule dont le chauffeur propose de la déposer. “Ils m’ont proposé de me déposer, ce que j’ai tout de suite accepté parce que je voulais arriver à l’heure à l’hôpital. Ils m’ont alors droguée en plaçant quelque chose sur mon nez et j’ai perdu connaissance”, a-t-elle déclaré.

“Quand je me suis réveillée, j’ai réalisé qu’on m’avait déshabillée et équipée d’un gilet bourré d’explosifs. Et j’ai entendu l’un de mes ravisseurs murmurer à mon oreille que j’allais accomplir l’œuvre de Dieu.”

La fuite : Khadija joue l’inconsciente

Droguée, Khadija était inconsciente durant le trajet qui les conduisait à Kano pour un attentat au marché au textile de Kantin Kwari pour une attaque dont elle devait évidemment être la Kamikaze.

Seulement durant ce trajet au cours duquel les ravisseurs font marqués deux arrêts pour cause de surchauffe du véhicule, les effets de la drogue vont peu à peu se dissipée. C’est alors que la jeune dame redevenue consciente va feindre l’inconscience et atteindre un moment idéal pour prendre la fuite.

Lors de ce second arrêt, alors que le premier terroriste s’en va chercher de l’eau et que le second s’en va examiner le moteur du véhicule, Khadija va pouvoir détacher son gilet explosif et sortir de la voiture en courant.

Vers 23h00, elle est retrouvée et prise en charge par un habitant de Kano qui la conduira au Poste de Police.

Khadija précise que dans la voiture, il y avait une autre dame qui elle était complètement inconsciente.

Au Cameroun, la jeune Habiba Assalé, agée de 18 ans a également réussi à s'échapper d'une prison de Boko Haram après 18 mois de détention. 

 

Depuis l’été 2014, le groupe islamiste a multiplié les attaques contre les cibles vulnérables, comme les marchés ou les lieux publics. Le groupe islamique recourt désormais aux enlèvements de jeunes femmes qui par la suite sont contraintes de devenir Kamikaze comme ce fût le cas en Décembre 2014 dans le marché public de Kantin Kwari qui était ciblé ce Vendredi et dont Khadija était censé être la Kamikaze. Afrique Progrès Magazine

Laissez un commentaire