All for Joomla All for Webmasters
 

TCHAD : La France exige une enquête au sujet de la disparition de militaires au Tchad.

  • 12 mai, 2016
  • Écrit par 
  • Publié dans Afrique
  • Lu 1567 fois
  • Évaluer cet élément
    (1 Vote)

N’ayant pas voté pour le parti au pouvoir lors des récentes élections présidentielles, plus de quarante membres des forces de défense seraient portés disparus depuis le 9 Avril. La France  a appelé ce jeudi les autorités tchadiennes à faire « toute la lumière » autour de ces disparitions présumées.

 

La communauté internationale se préoccupe du sort des militaires présumés disparus depuis ce 9 avril 2016 au Tchad. « Nous souhaitons qu’une enquête des autorités tchadiennes permette de faire toute la lumière sur ces affaires », a indiqué Romain Nadal, porte-parole du ministère français des affaires étrangères lors d’un point de presse. 

Les réseaux de défense de droits de l’homme présent au Tchad ont fait état de vingt cas de militaires et policiers ayant disparus peu après les élections. Le motif de cette disparition étant de n’avoir pas voté pour le parti d’Idriss Déby.

Amnesty international et la Ligue tchadienne des Droits de l’homme ont demandé aux autorités d’ouvrir une enquête indépendante. L’opposition quant à elle exige une enquête au sujet des disparus et déclare avoir recensé une soixantaine de cas. 

Accusé de « hold up électoral », le pouvoir en place s’était opposé aux marches pacifiques organisées par la société civile ; les élections s’étaient alors tenues dans un climat tendu.

Il a été rapporté que dans plusieurs bureaux de votes, les responsables militaires ont contraint les éléments de force de défense à voter pour le parti au pouvoir. Une accusation que rejette les autorités.

Depuis sa réélection, plusieurs disparitions ont été signalés ; Outre des éléments de forces de défense, on a également signalé la disparition de civils, notamment des opposants à l’instar de Mahamat Ahmat Lazina, président national pour le changement au Tchad.

 

 

Le 29 Avril à Ndjamena, le Ministre français de la défense, Jean Yves le Drian s’est entretenu avec le président Deby au sujet de la sécurité régionale. Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire