All for Joomla All for Webmasters
 

BURUNDI : le Conseil de Paix de l’UA fait pression aux Facilitateur et Médiateur Spécial

+++ Après la mission de « la délégation de Haut niveau » de l’Union Africaine (UA) au Burundi, le Conseil de Paix et de Sécurité s’est réuni le 9 mars 2016.

Le contenu de cette rencontre rendu public le 15 mars 2016 fait un constat d’un léger effort des autorités burundaises, sans les défendre, dans la résolution des problèmes politiques de l’heure.

Au-delà de prise en compte de la communication faite par le Commissaire à la Paix sur la visite de « la délégation de Haut niveau » de l’UA composée de quatre chefs d’Etat et d’un Premier ministre sur le terrain, les 25 et 26 février, le Conseil prend note de la disposition du Médiateur de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (CEA) et du Facilitateur, respectivement le président ougandais Yoweri MUSEVENI et l’ancien président tanzanien Benjamin MKAPA.

Quelque soit la situation, le Conseil de Paix reste déterminé à prendre les mesures visant la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité au Burundi dont le dialogue politique inter-burundais. C'est dire que cette entité de la Commission ne se désespère pas, même si le refus du déploiement d’une force de protection et de prévention de l’UA, de la part du président burundais Pierre NKURUNZIZA a failli ternir l’image de cette organisation.

Dans ce sens, le Conseil constate un petit pas accompli, en particulier l’accord des autorités burundaises pour l’augmentation à 200 du nombre des observateurs des droits de l’homme (100) et des experts militaires (100). Après avoir salué à cet effet le régime, les membres du Conseil demandent à la Commission de l’UA d’accélérer le processus de leur déploiement rapide au Burundi.

Se mettant à la disposition de la Commission de l’UA, le Conseil de Paix encourage et invite le Médiateur de la CEA et le Facilitateur à accélérer le rythme de leurs consultations aux parties prenantes, pour une solution durable à la crise au Burundi. En réalité, c’est là une pression qui ne dit pas son nom.

James RAMAROSAONA
(Paris, 16/03/2016)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31