All for Joomla All for Webmasters
 
Le président ivoirien Alassane Ouattara Le président ivoirien Alassane Ouattara

Mandat d’arrêt burkinabé contre Guillaume Soro : La Présidence Ivoirienne réagit Spécial

Le gouvernement ivoirien a réagi lundi au mandat d’arrêt émis par la justice militaire burkinabé à l’encontre du président de l’assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro.

« La République de Côte d’Ivoire a reçu, d’Interpol Côte d’Ivoire, un mandat d’arrêt international, transmis par Interpol Burkina Faso, à l’encontre de Monsieur Guillaume Kigbafori Soro, Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire », indique le communiqué publié sur le site internet de la présidence ivoirienne.

Selon ce communiqué « La Présidence de la République de Côte d’Ivoire s’étonne que ce document, qui vise le Président de la deuxième Institution de la République de Côte d’Ivoire, ait été émis au mépris des règles et des us et coutumes en la matière ».

Rappelons que ce mandat d'arrêt international a été émis par la justice militaire du Burkina Faso dans le cadre de l'enquête sur putsch raté de septembre par Gilbert Dienderé et les ex-RSP, et particulièrement concernant une écoute téléphonique, révélant une conversation compromettante entre deux personnes, que certains identifient comme étant Guillaume Soro et l'ancien ministre des Affaires étrangères burkinabè, Djibril Bassolé.

Djibrill Bassolé est actuellement incarcéré au Burkina Faso et a été inculpé de "haute trahison", "attentat à la sûreté de l'Etat" et "collusion avec des forces étrangères pour déstabiliser la sécurité intérieure".

La présidence ivoirienne a promis de "régler ce dossier par voie diplomatique pour éviter une crise politique". Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31