All for Joomla All for Webmasters
 
Le président nigerian Muhammadu Buhari Le président nigerian Muhammadu Buhari

Nigeria : Muhammadu Buhari ordonne la fin de Boko Haram d’ici trois mois

Trois mois, voici le temps accordé à l’armée par Muhammadu Buhari pour en finir avec Boko Haram. Le nouveau chef d’Etat nigérian qui a mené depuis son arrivée au pouvoir un marathon de visites dans la sous région et auprès de certains partenaires occidentaux à l’instar des Etats-Unis, veut en finir avec la secte dans les trois prochains mois.

Alors que ce jeudi 13 août était pour de nombreux hauts responsables le moment de prêter serment, Muhammadu Buhari a profité de l’occasion pour donner des injonctions au sujet de Boko Haram. « Vous devez rassembler vos forces et continuer à faire équipe avec les autres parties prenantes (pays voisins) pour mettre en place un effort commun bien coordonné qui permettra la fin souhaitée de ces insurrections d’ici trois mois », a déclaré le nouveau chef d’Etat à l’élite militaire nigériane.

Cette déclaration qui rappelle aux chefs militaires de l’armée nigériane l’intérêt d’une collaboration resserrée avec les pays de la région du lac Tchad, Cameroun, Tchad, Niger, Bénin, ne trahit rien quant au jour du lancement de cet assaut. Mais on sait du reste que les choses ont fini de se mettre en place au niveau de N’djamena où la force multinationale aménageait ses locaux depuis quelques semaines, et que le déploiement des troupes des autres pays en guerre contre Boko Haram, est imminent.

Toujours au cours de cette manifestation, l’armée de l’Air qui n’a pas été très présente dans cette guerre, a annoncé le déploiement des moyens supplémentaires dans le cadre de ce combat contre Boko Haram, il s’agit notamment des hélicoptères de combat et des avions de transport de troupes ATR-42.

Comme pour doper le mental de ces forces, le chef de l’Etat à tenu à rappeler que depuis six ans « Les activités de ces groupes et de ces individus malavisés ont provoqué la destruction aveugle des vies et des biens de nos citoyens et ont perturbé la vie sociale et économique de millions de Nigérians ». D’où l’urgence d’en finir.

Les attentes déçues de Buhari auprès des Etats Unis

C’est vrai que les attentes auprès des Etats-Unis avec qui le Nigeria est à mal dans les relations depuis janvier 2014, n’ont pas été satisfaites. Mis en embargo militaire par la première puissance militaire mondiale, Abuja n’a pas reçu les livraisons d’armes pour lesquelles Buhari avait effectué une visite de quatre jours le mois de juillet dernier. Mais avec la mobilisation des autres pays du lac Tchad, on va vers la fin des exactions commises par Boko Haram et vers un renouveau dans cette région du Nord-Est du Nigeria, où il est urgent de poser de vraies bases du développement, une entreprise qui ne peut commencer tant que le calme et la paix ne seront pas complètement revenus. AFPmag

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31